Les infirmiers mécontents du Conseil fédéral

SuisseL'Association suisse des infirmières et infirmiers (ASI) dénonce l’absence de moyens mis à disposition pour élaborer des mesures en faveur du personnel soignant.

Le texte vise à garantir l'approvisionnement en soins infirmiers de la population.

Le texte vise à garantir l'approvisionnement en soins infirmiers de la population. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'Association suisse des infirmières et infirmiers (ASI) a décidé de ne plus participer au plan de mesures liées à l'initiative populaire pour «des soins infirmiers forts». Comme le Conseil fédéral ne met aucune ressource à disposition de ce plan, l'ASI se retire en signe de protestation.

Le Conseil fédéral reconnaît que la branche risque de faire face à une grave pénurie, mais il a rejeté l'initiative sans contre-projet. Il mise plutôt sur un plan de mesures pour «améliorer la situation tendue dans le domaine des soins». Toutefois, aucune ressource financière n'est prévue pour atteindre ces objectifs.

«Nous avons perdu confiance dans la reconnaissance par le Conseil fédéral de l'urgence d'agir», déclare Sophie Ley, vice-présidente de l'ASI. «Il ne sert à rien de discuter de mesures pour lesquelles il n'y a pas de ressources disponibles», poursuit-elle. L'initiative sur les soins infirmiers sera débattue par la commission de la sécurité sociale et de la santé publique du Conseil national le 24 janvier.

Le texte vise à garantir l'approvisionnement en soins infirmiers de la population. Il y a déjà une pénurie parmi les soignants, en particulier au niveau du personnel infirmier, avec plus de 6000 postes vacants. D'ici 2030, 65'000 soignants supplémentaires seront nécessaires.

En l'absence de personnel qualifié suffisamment nombreux, plusieurs études montrent un risque accru de décès et des taux croissants de complications telles que des escarres/décubitus, chutes, infections et réhospitalisations. Les complications occasionnent non seulement des souffrances inutiles, mais aussi des coûts évitables, selon l'ASI. (ats/nxp)

Créé: 21.01.2019, 13h37

Articles en relation

Infirmier arrêté pour mauvais traitements

Tessin Un homme a été arrêté pour plusieurs actes de mauvais traitements dans un centre de soins à Mendrisio, au Tessin. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.