Les Verts se profilent pour 2015 et lancent une initiative

AssembléeLe Parti écologiste a lancé samedi devant ses délégués réunis en assemblée à Delémont la campagne en vue des élections fédérales de 2015. Il va également lancer une initiative sur les denrées alimentaires.

Les Verts étaient réunis samedi 25 janvier à Delémont.

Les Verts étaient réunis samedi 25 janvier à Delémont. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La coprésidente des Verts suisses Regula Rytz a lancé samedi la campagne en vue des élections fédérales de 2015. Devant les délégués écologistes réunis à Delémont, elle a appelé les sympathisants à s'engager pour augmenter la représentation du parti sous la Coupole fédérale.

Regula Rytz a expliqué qu'au cours des 30 dernières années, aucun autre parti politique n'était parvenu avec autant de succès à porter ses thèmes sur l'échiquier politique. "Sans pression de notre part, il n'y a pas d'avancée en matière d'environnement et de politique sociale", a souligné la Bernoise.

Mais si le parti veut imposer ses objectifs, il doit pouvoir être en mesure de jouer un rôle dans leur mise en oeuvre. "Cela signifie concrètement que les Verts doivent devenir plus forts", a lancé la coprésidente à plus d'un an et demi des élections fédérales, devant plus de 160 délégués.

Initiative bientôt lancée sur les aliments

Les Verts suisses veulent par ailleurs promouvoir les aliments locaux, sains et produits de façon durable. Il ont adopté samedi une initiative pour améliorer les standards de qualité des denrées alimentaires importées.

Le lancement de l'initiative «Pour des denrées alimentaires produites de manière durable»"a été approuvé samedi par 132 voix contre 10 et 21 abstentions. Avec ce texte, les écologistes souhaitent appliquer aux denrées alimentaires et fourragères importées les standards suisses de qualité, d'environnement et de protection des animaux.

«Nous voulons une offre de produits alimentaires de qualité, sûrs, sains, évitant les transports inutiles et respectant les exigences minimales en matière écologique et sociale. Et nous voulons cela, que ces aliments soient produits chez nous ou importés», a déclaré la coprésidente Adèle Thorens.

Pour la conseillère nationale, il faut respecter les exigences des consommateurs en termes de transparence et de qualité. Le texte de l'initiative sera transmis dans les dix jours à la Chancellerie fédérale pour un examen juridique. La récolte de signatures devrait débuter vers la mi-mai.

Modification constitutionnelle

L'article constitutionnel demande à la Confédération de renforcer «l'offre de denrées alimentaires sûres et de qualité, produites dans le respect de l'environnement, des ressources et des animaux et dans des conditions de travail équitables»". Elle assure que les produits agricoles importés répondent, en principe, au moins aux exigences appliquées à l'agriculture suisse.

Pour y parvenir, la Confédération peut conclure des conventions d'objectifs contraignantes avec des importateurs et le commerce de détail. Les autorités fédérales peuvent aussi édicter des prescriptions d'autorisation de produits, ainsi que de déclarations des méthodes de production. La Confédération veille aussi à une réduction des impacts négatifs sur l'environnement et le climat dus aux transports de denrées alimentaires et de matières fourragères. (ats/nxp)

Créé: 25.01.2014, 08h31

Les Jeunes UDC ont un nouveau président

Anian Liebrand est le nouveau président des Jeunes UDC Suisse. Les délégués ont élu à l'unanimité le jeune homme de 24 ans et originaire de Beromunster (LU). Avec cette élection, presque toutes les sections jeunes des partis gouvernementaux se retrouvent avec un Lucernois à leur tête.

Ainsi, David Roth, président des Jeunes socialistes, Maurus Zeier, son homolgue libéral-radical, et Jean-Pascal Ammann pour les Jeunes PDC viennent tous du canton de Lucerne. Seul Filip Winzap des Jeunes PBD est bâlois.

Anian Liebrand, seul candidat, a été élu à l'unanimité, a indiqué à l'ats le président sortant Erich Hess. «Un parti de jeunes doit être dirigé par des jeunes», a poursuivi le sortant, âgé de 32 ans, en poste depuis 2008. Il restera toutefois actif au sein de la direction, en tant que président des Jeunes UDC bernois.

Même recommandations de vote que l'UDC

Les quelque 110 délégués se sont prononcés sur les trois initiatives soumises au peuple le 9 février. Sans surprise, ils soutiennent l'initiative contre l'immigration de masse de leur parti mère ainsi que l'initiative sur le financement de l'avortement. Ils rejettent par contre le fonds ferroviaire FAIF.

Le PVL contre l'initiative sur l'avortement

Les Verts libéraux sont clairement opposés à l'initiative sur l'avortement. Les délégués ont dit «non» à cette initiative, soumise en votation le 9 février, avec 89 voix contre 2 et 6 abstentions samedi à Zurich.

Le texte propose que le coût des avortements ne soit plus couvert par l'assurance maladie de base. L'initiative n'est rien de plus qu'une attaque contre le régime du délai, plébiscité par le peuple en 2002, a déclaré le conseil national zurichois Thomas Weibel.

Au juge de décider

Les Verts libéraux se sont aussi penchés sur l'initiative interdisant aux pédophiles de travailler avec des enfants. Les délégués l'ont rejetée par 90 voix contre 5 et 7 abstentions.

Au lieu d'imposer automatiquement une interdiction professionnelle à vie, les Verts libéraux préconisent des décisions au cas par cas. Un juge devrait déterminer la durée de l'interdiction de travail ainsi que qu'une interdiction de contact et de périmètre.

Gripen et salaires minimums

Comme objectif à plus court terme, le Parti écologiste souhaite être suivi lors des votations fédérales du 18 mai, en particulier sur le Gripen et l'initiative sur les salaires minimums. Il entend aussi empêcher le percement d'un 2e tube au Gothard et s'engager en faveur d'un commerce mondial plus équitable.

Les Verts espèrent également engranger des succès lors des élections cantonales et communales de cette année qui serviront de prise de température avant les Fédérales. Les citoyens des cantons de Berne, de Glaris ou de Zoug notamment renouvellent leurs autorités.

Articles en relation

Initiative verte en vue pour des aliments de meilleure qualité

Alimentation Les Verts vont proposer lors de leur assemblée des délégués samedi 25 janvier une initiative pour des denrées alimentaires produites de manière durable. Leur texte rejoint deux autres initiatives sur le même thème. Plus...

Les Verts suisses veulent interdire le gaz de schiste

Energie La fracturation hydraulique qui permet de produire du gaz de schiste fait peur aux Verts suisses. Ils souhaitent qu'elle soit interdite ou au moins soumise à un moratoire. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Publié le 19 septembre 2018.
(Image: Bénédicte) Plus...