Le peuple refuse d'avantager les restaurateurs

TVAPar 71,5% des voix, le peuple a refusé de réduire leur taux d'imposition. L'initiative populaire de Gastrosuisse «Stop à la TVA discriminatoire pour la restauration» a été rejetée largement par tous les cantons.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les restaurateurs continueront de devoir s'acquitter d'une TVA à 8%. Le texte a été refusé dimanche 28 septembre par près de 1,72 million de personnes. Seules quelque 685'000 ont déposé un «oui» dans l'urne.

Les restaurateurs, qui s'estimaient fiscalement lésés par rapport aux revendeurs de plats à l'emporter, encaissent ainsi une défaite incontestable, malgré le soutien de l'UDC et de larges franges PLR et PDC. La crainte de devoir payer plus pour manger chez soi semble avoir prévalu.

Les Genevois, champions romands du refus

La part de «non» s'échelonne entre 64,6% et 75,8%. Les moins réticents ont été les Uranais et les Tessinois (64,7%). L'opposition la plus forte a été enregistrée à Zoug. Derrière les Zougois se rangent les Zurichois (75,6%) et les Bernois (73,2%).

Les Genevois ont été les champions romands du refus, avec 73,1%. En revanche, les autres cantons francophones se sont montrés moins fermés aux appels des restaurateurs. Chez les Jurassiens, la part d'opposition atteint 64,9% et chez les Vaudois, 68,1%. L'opposition des Fribourgeois et des Neuchâtelois s'inscrit à 68,9%, celle des Valaisans à 69,8%.

Plus de 700 millions de pertes

L'initiative «Stop à la TVA discriminatoire pour la restauration» ne précisait pas quel taux devait s'appliquer, mais uniquement que les prestations de restauration devaient être imposées comme les aliments à consommer sur le pouce.

Le Conseil fédéral était sceptique. Avec un taux de 2,5%, la baisse des prix aurait été marginale. Pour autant que le restaurateur l'ait répercutée, le plat du jour serait passé de 20 à 19 francs. La Confédération aurait perdu entre 700 et 750 millions de recettes par an. Pour compenser le manque à gagner, le taux le plus bas aurait dû être relevé à 3,8%. (ats/nxp)

Créé: 28.09.2014, 13h56

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.