Initiative pour interdire les profits tirés de la guerre

SuisseLe GSsA, qui accuse de grandes sociétés suisses d'investir dans l'armement, et même dans l'armement nucléaire, veut mettre fin à ces pratiques.

Image d'illustration.

Image d'illustration. Image: EPA/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le Groupe pour une Suisse sans armée (GSsA) ne veut plus que la Suisse tire profit des guerres. Lors de son assemblée de samedi à Soleure, il a décidé de lancer une initiative populaire pour interdire le financement de matériel de guerre au printemps 2017.

Le GSsA estime qu'il est grand temps que la place financière suisse cesse d'investir dans l'armement au niveau international. Ainsi, la BNS aurait investi 600 millions de francs dans la production d'armes nucléaires, l'UBS et le Credit Suisse 6,5 milliards de francs dans l'industrie nucléaire en 2015, écrit le GSsA. Les caisses de pension auraient elles investi 8 milliards dans l'industrie de la défense.

Pour mettre un terme à ce financement et à la position hypocrite de la Suisse, le GSsA prévoit donc de commencer à récolter des signatures pour une initiative fédérale au printemps 2017. Dès cet été, l'assemblée a en outre décidé de lancer des initiatives locales dans différentes villes. (ats/nxp)

Créé: 09.04.2016, 15h54

Articles en relation

Le GSsA à l'assaut de l'industrie de l'armement

Suisse Réuni en assemblée générale dimanche à Soleure, le Groupe pour une Suisse sans armée s'oppose entre autres aux exportations d'armes. Plus...

Ueli Maurer dénonce l'initiative du GSsA

Votation Le président de la Confédération Ueli Maurer a fermement appelé les délégués de l'UDC réunis samedi à Genève à rejeter l'initiative du Groupe pour une Suisse sans Armée (GSsA) et celle de la Jeunesse socialiste. Plus...

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Des dizaines d'automobilistes ont été bloqués dans le Chablais, pendant plusieurs heures pour certains. La situation était également chaotique sur les routes secondaires parsemées de congères.
(Image: Bénédicte) Plus...