Passer au contenu principal

« L’initiative de l’ASIN provoquerait une usure démocratique »

Pour la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga, l’initiative de l’ASIN va beaucoup trop loin et met en péril l’équilibre de nos institutions.

La conseillère fédérale Simonetta Sommaruga
La conseillère fédérale Simonetta Sommaruga
Keystone

Nouvelle campagne d’affichage. Ton plus affirmée, l’ASIN (action pour une Suisse indépendante et neutre) monte le ton dans la dernière ligne droite de la campagne. Son initiative «La parole au peuple» qui exige que la population ait son mot à dire sur les traités internationaux est en perte de vitesse. La ministre fédérale de Justice et Police Simonetta Sommaruga aussi se démultiplie avant le 17 juin pour expliquer le refus du Conseil fédéral. Elle était jeudi soir, à l’invitation d’EconomieSuisse, à Lausanne. Interview.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.