Passer au contenu principal

L’initiative de l’UDC conserve ses chances de passer la rampe

Un sondage crédite l’initiative «Pour le renvoi effectif des étrangers criminels» de 55% d’opinions favorables. Ce taux pourrait baisser.

Deux ans après l'acceptation de l'initiative, l'UDC rappelle le peuple aux urnes à propos de sa mise en oeuvre précise.
Deux ans après l'acceptation de l'initiative, l'UDC rappelle le peuple aux urnes à propos de sa mise en oeuvre précise.
Keystone

Si les Suisses avaient voté mi-décembre sur l’initiative «Pour le renvoi effectif des étrangers criminels», ils l’auraient approuvée: c’est du moins ce que montre un sondage en ligne mené par Market­agent.com au début du mois, selon lequel 55% des sondés approuvaient le texte. Quelque 20,5% se disaient encore indécis et 24,5% affirmaient qu’ils voteraient non. Ce qui donne des chances à l’initiative de l’UDC de triompher dans les urnes le 28 février prochain.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.