Passer au contenu principal

Rémunérations abusivesInitiative Minder: «Je suis plus légitime que Blocher»

Fort du soutien de sa section cantonale, le Valaisan Oskar Freysinger s’estime être aussi légitime pour soutenir l’initiative Minder, sinon plus, que Christoph Blocher ne l’est pour la combattre.

Oskar Freysinger, très motivé, malgré les divergences d'opinion au sein de l'UDC Suisse
Oskar Freysinger, très motivé, malgré les divergences d'opinion au sein de l'UDC Suisse
GENEVAY YVAIN

Le père de l’initiative «contre les rémunérations abusives», Thomas Minder présente aujourd’hui ses arguments à Berne épaulé par un comité inter-partis. On y trouve des ténors de la gauche comme la socialiste Susanne Leutenegger Oberholzer, le Vert zurichois Daniel Vischer, mais aussi des personnalités de droite comme le PDC vaudois Jacques Neirynck et le vice-président de l’UDC Suisse Oskar Freysinger. Interview.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.