Passer au contenu principal

L’inquiétant moustique-tigre est aux portes de Genève

Alors que la France voisine est en alerte orange, l’insecte nuisible n’a pas été observé dans le canton. L’Etat guette toutefois son arrivée.

Corine Jaquelin, mandataire de l’Etat, était jeudi derrière la gare Cornavin pour relever l’un des pièges à moustique-tigre.
Corine Jaquelin, mandataire de l’Etat, était jeudi derrière la gare Cornavin pour relever l’un des pièges à moustique-tigre.
Georges Cabrera

«Nous sommes encerclés, ce n’est désormais qu’une question de temps.» Par ce vocabulaire presque guerrier, le médecin cantonal, Jacques-André Romand, évoque l’arrivée prochaine du moustique-tigre à Genève, qui peut transmettre de graves maladies. De fait, la France a placé l’Ain, la Haute-Savoie et le Jura en «vigilance orange» après que plusieurs insectes ont été interceptés dans ces départements voisins.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.