Isabelle Moret rechigne à parler de ses revenus

Succession BurkhalterIgnazio Cassis et Pierre Maudet n'ont pas de problèmes à parler de leur déclaration fiscale. C'est moins évident pour la candidate vaudoise.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les trois candidats du PLR à la succession de Didier Burkhalter se sont soumis au test de la transparence fiscale. Mais si l'exercice ne pose aucun problème à Ignazio Cassis et Pierre Maudet, Isabelle Moret s'est montrée plus réticente, explique le Tages-Anzeiger dans son édition du 31 août.

La candidate vaudoise affirme pourtant qu'elle «est certainement des trois candidats celle qui gagne le moins». Une affirmation que le quotidien zurichois met en doute. L'administration fiscale cantonale ne veut pas dévoiler le dossier d'Isabelle Moret, contrairement à ce que prévoit la loi. Ce refus est rendu possible pour les personnes soumises à un forfait fiscal ou résidant dans le canton tout en relevant d'une autre autorité fiscale cantonale.

La conseillère nationale avance une autre raison au journal alémanique: elle se trouve en effet dans une procédure de divorce. La séparation a été prononcée à la mi-2015. Or la période d'envoi pour sa déclaration fiscale 2016 court jusqu'en octobre en raison de son statut d'indépendante et d'avocat-conseil, souligne la candidate vaudoise.

Pas d'autres revenus pour Pierre Maudet

Selon le Tages-Anzeiger, Isabelle Moret a empoché près de 310'000 francs avec ses multiples mandats. La conseillère nationale réplique que dans le canton de Vaud, il est d'usage pour les avocats de déduire la moitié de leurs revenus. Il s'agit de salaires pour les assistants parlementaires et de deux temps partiels, des charges sociales et assurances, des frais de transports, d'hébergements, de location de bureau et d'achat de matériel. Isabelle Moret estime qu'il lui reste 155'000 francs de revenus imposables.

L'exercice est plus simple pour Pierre Maudet, dont la rémunération de conseiller d'Etat est connue. Le Genevois ne peut pas avoir d'autres revenus annexes. Il perçoit donc un salaire annuel brut de 262'000 francs. et net de 225'000 francs. Après déduction de divers postes, comme le troisième pilier, versements à des partis politiques, charges professionnelles et taux hypothécaires, le revenu imposable avoisine les 200'000 francs.

Ignazio Cassis reçoit davantage

Ignazio Cassis a également joué le jeu de la transparence, mais il refuse d'évoquer les revenus de son épouse, radiologue dans un hôpital. Le Conseiller national reçoit donc 100'000 francs pour ses activités au Parlement, auxquels s'ajoutent des notes de frais qui ne sont pas imposables, tout comme pour Isabelle Moret.

La présidence de Curafutura lui rapporte 180'000 francs par an et son poste de président chez Curaviva est rémunéré à hauteur de 30'000 francs. Ses mandats de président des conseils de fondation Radix et Equam sont rétribués à raison de 9000 francs chacun. Quant aux cours qu'il donne dans les universités de Lausanne, Berne, Zurich et Lugano, ils lui rapportent chaque année entre 12'000 et 14'000 francs.

«Je déclare selon les années entre 330'000 et 350'000 francs de revenus», explique le candidat tessinois. Il précise ne demander «aucune déduction considérable» et n'a pas de frais de collaborateur. Le montant déclaré doit donc être comparable aux revenus imposables. Des trois candidats, Ignazio Cassis est ainsi celui qui se rapproche le plus des 445'000 francs que reçoit un Conseiller fédéral.

Créé: 31.08.2017, 09h17

Articles en relation

Ignazio Cassis a renoncé à son passeport italien

Succession Burkhalter Des trois prétendants PLR à la succession de Didier Burkhalter, seul Pierre Maudet possède toujours deux passeports. Plus...

Succession Burkhalter: qui est votre favori?

Conseil fédéral Le public zougois a pu faire connaissance lundi avec les trois candidats au Conseil fédéral, Pierre Maudet, Isabelle Moret et Ignazio Cassis. Vers qui est allée leur préférence ? Plus...

Le PLR s'abstient de toute recommandation

Succession Burkhalter Alors que Pierre Maudet, Isabelle Moret et Ignazio Cassis partent en tournée électorale cette semaine, le parti a transmis telles quelles leurs candidatures au groupe parlementaire. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.