Passer au contenu principal

Isabelle Moret quitte la vice-présidence du PLR

Alors qu'elle pourrait prolonger son mandat de 4 ans le 16 avril prochain, la Vaudoise annonce d'ores et déjà y renoncer.

Isabelle Moret.
Isabelle Moret.
Keystone

«J'ai participé à la rédaction des statuts du PLR Suisse. On a fixé un délai à huit ans pour assurer un tournus et une vivacité au sein du parti. (...) Je ne suis pas candidate avec une éventuelle modification de statuts, ça me paraît quelque chose de beaucoup trop compliqué», a expliqué la Vaudoise, qui aurait déjà pris d'autres engagements.

Olivier Feller passe un tour

Les candidats potentiels ont jusqu'au 16 mars pour s'annoncer et seront élus lors de l'assemblée des délégués le 16 avril. Jusqu'ici, un seul est sorti du bois: le conseiller national valaisan Philippe Nantermod. Le conseiller national vaudois Olivier Feller a annoncé, toujours jeudi à la RTS, qu'il renonce à se lancer.

«La présidente qui va être élue vient du canton de Schwyz, l'un des vice-présidents est également originaire de Schwyz», a rappelé Olivier Feller. «Il y a une candidature crédible en provenance du Valais, celle de Philippe Nantermod. Je la soutiens pour des motifs de diversité géographique. Lors d'une prochaine vacance, ce poste pourrait toutefois fortement m'intéresser», a ajouté Oliver Feller.

Qui pour la présidence?

Le PLR doit aussi remplacer le 16 avril son président Philipp Müller, qui se retire. La seule candidate officielle est pour l'heure la conseillère nationale schwyzoise Petra Gössi. A la vice-présidence, il y a notamment ses collègues Christian Lüscher (GE) et Christian Wasserfallen (BE).

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.