Passer au contenu principal

«J’ai pu négocier ma liberté de parole»

La Vaudoise Isabelle Chevalley est candidate à la vice-présidence des Vert’libéraux. Son projet: dynamiser le parti.

La conseillère nationale vaudoise Isabelle Chevalley livre sa vision du Parti vert'libéral.
La conseillère nationale vaudoise Isabelle Chevalley livre sa vision du Parti vert'libéral.
Keystone

Seule élue romande sous la Coupole, Isabelle Chevalley paraissait toute désignée pour reprendre la vice-présidence des Vert’libéraux, abandonnée par le Genevois Laurent Seydoux. Elle a pourtant longtemps hésité à dire oui. Son élection devrait avoir lieu samedi à Neuchâtel lors de l’assemblée des délégués. La Vaudoise nous livre en primeur sa vision du parti, et le rôle qu’elle entend y jouer. Interview.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.