Les jeunes pères suisses sont les moins bien lotis d'Europe

Congé paternitéQuels pays sont les plus généreux après une naissance? Tour d’horizon.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Au Portugal, les jeunes pères bénéficient de vingt jours de congé rémunéré après une naissance, dont dix sont même obligatoires. En Suède, ils ont droit à soixante jours de congé paternité. Et en Suisse? Autant que pour un déménagement. Soit un jour.

En comparaison européenne, la Suisse traîne en toute fin de classement lorsqu’il s’agit de noter la générosité d’un État à l’égard de ses jeunes pères. C’est le seul pays où ceux-ci ne bénéficient ni d’un congé paternité ni d’un congé parental. Aux entreprises de décider si elles souhaitent se montrer plus généreuses que le jour de congé prévu par le Code des obligations pour des «événements particuliers».

Alors que le Conseil des États vient de se déclarer, ce jeudi, en faveur d'un congé paternité de deux semaines (dix jours) et contre l’initiative populaire exigeant quatre semaines (vingt jours), petit tour d’horizon de ce qui se fait ailleurs en Europe. Les modèles et durées varient, mais un seuil limite devra bientôt être respecté au sein de l'Union européenne: le Conseil vient d'adopter une directive fixant un congé paternité de dix jours minimum dans tous les États membres.

Outre-Rhin, il n’existe pas de congé paternité, mais un congé parental d’une durée de trente-six mois, dont douze à quatorze mois sont rémunérés. Si le père utilise au moins douze mois, quatorze mois sont indemnisés en tout. Les deux parents reçoivent 67% de leur salaire net, montant plafonné à 1800 euros par mois.

La Norvège figure parmi les pays les plus généreux et égalitaires en matière de congé parental. De jeunes parents peuvent se partager un congé parental de quarante-neuf semaines indemnisé à 100% du salaire ou de cinquante-neuf semaines rémunéré à 80%. Tout comme la mère, le père se voit réserver un «quota» de quinze semaines.

En Espagne, pères et mères disposeront bientôt de congés de durée égale. Depuis le 1er avril 2019, le parent autre que la mère biologique – le père, mais aussi la compagne de la mère dans les couples lesbiens – reçoit un congé de huit semaines (contre cinq semaines auparavant) rémunéré à 100%. Celui-ci va progressivement augmenter pour correspondre au congé maternité: il grimpera à douze semaines en 2020 et à seize semaines non transférables en 2021. Les Espagnoles bénéficient actuellement de six semaines de congé maternité et de dix semaines de congé parental - ouvert en théorie aux hommes mais pratiquement toujours utilisé par les femmes.

Instauré en 2002, le congé paternité est de onze jours consécutifs, week-ends inclus. Il est de dix-huit jours lors de la naissance de jumeaux ou triplés. Si la mère de l'enfant vit avec une autre personne salariée, celle-ci peut également bénéficier du congé. Ce congé est rémunéré à 100 % du salaire jusqu’à concurrence de 86 euros par jour et doit être pris dans les quatre mois qui suivent la naissance de l’enfant. Les pères français bénéficient aussi d’un «congé de naissance» de trois jours. Le congé maternité est de seize semaines, dont huit obligatoires.

Le congé paternité est passé de deux à quatre jours obligatoires en 2018. Les pères salariés doivent prendre ce congé, rémunéré à 100 %, dans les cinq mois qui suivent la naissance. Chaque parent a droit, en plus, à six mois de congé parental indemnisé à hauteur de 30 % du salaire réalisé avant le début du congé.

L’Autriche accorde depuis mars 2017 un soutien financier aux pères qui se consacrent à leur famille immédiatement après la naissance. Ce «Familienzeitbonus» dure 28 jours à 31 jours au maximum (sans interruption); il est rémunéré à hauteur de 22,60 euros par jour. L’employeur est libre de refuser.

Créé: 20.06.2019, 14h30

Articles en relation

Le vote crucial sur le congé paternité s'annonce serré

Politique familiale Le Conseil des Etats examinera jeudi l'initiative populaire exigeant 4 semaines pour les pères et le contre-projet qui en demande la moitié. Plus...

Dix jours de congé paternité pour les employés de la Ville

Payerne À trois voix près, les employés communaux voient leur congé paternité doublé. Une maison de naissance pourra voir le jour. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.