Passer au contenu principal

Johann Schneider-Ammann s’enlise dans le bourbier agricole

Alors qu’il tente de signer un accord de libre-échange avec l’Amérique du Sud, le Ministre braque les paysans dans l’affaire Agroscope.

Johann Schneider-Ammann, ministre de l'Economie
Johann Schneider-Ammann, ministre de l'Economie
Keystone

Pas facile d’être un conseiller fédéral pétri de libéralisme et de devoir gérer un secteur agricole ultraréglementé. Johann Schneider-Ammann n’a pourtant pas le choix. S’il veut parvenir à un accord de libre-échange avec le Mercosur (ndlr: une communauté économique qui regroupe plusieurs pays de l’Amérique du Sud), le ministre de l’Économie doit avoir les paysans derrière lui.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.