Passer au contenu principal

Berne confirme que Johnny n'est plus résident suisse

Soupçonné de fraude fiscale, Johnny Hallyday a affirmé vendredi être «résident US». Il vit désormais de manière permanente aux Etats-Unis selon son avocat. Berne confirme l'information.

Depuis début 2013, Johnny Hallyday ne serait plus résident suisse.
Depuis début 2013, Johnny Hallyday ne serait plus résident suisse.
AFP

Mis sous pression, les Hallyday démentent vendredi les soupçons de fraude fiscale qui pèsent sur le couple. Si Johnny et Laeticia ne passent pas les six mois réglementaires dans leur propriété de Gstaad, c'est parce qu'ils sont résidents américains. «Ces journalistes sont des imbéciles je suis résident US, et pas résident suisse», s'est indignée la star du rock sur Twitter.

Sur Europe 1, Laeticia Hallyday dénonçait vendredi matin une situation «aberrante». Indignée, elle a poursuivi: «Nous ne sommes plus résidents suisses.»

Poursuites judiciaires?

Dans un communiqué, l'avocat de Johnny Hallyday a affirmé vendredi que la situation fiscale du chanteur était «parfaitement claire et transparente, à l'égard tant des autorités suisse, française, qu'américaine». «Depuis le 1er janvier 2013», le couple formé par Johnny Hallyday et son épouse Laeticia est «résident fiscal américain et ne bénéficie pas du régime du forfait fiscal suisse applicable dans le canton de Berne», indique Me Ardavan Amir-Aslani, dénonçant les «allégations erronées» de la RTS.

Johnny Hallyday, «artiste international reconnu, a fait le choix de vivre avec sa famille de façon permanente aux Etats-Unis où il prépare et enregistrera son nouvel album», a précisé le communiqué. Johnny et Laeticia Hallyday «dénoncent avec la plus grande fermeté les allégation erronées» présentées dans le reportage de la RTS et estiment qu'il s'agit d'une «atteinte grave et manifeste à leur vie privée». «Ils se réservent à ce titre, toutes suites judiciaires utile afin de protéger leurs droits», a ajouté l'avocat.

Confirmation de Berne

Le canton de Berne a confirmé vendredi les déclarations de la famille Hallyday, selon la RTS et le Matin. Selon la direction des Finances bernoises, le rocker n'est plus domicilié en Suisse depuis l'année dernière et ne paie plus d'impôts en Suisse. Il ne bénéficie donc plus du régime fiscal bernois. Pour autant, il a conservé son chalet dans la station de luxe et doit toujours s'acquitter d'un impôt sur ce bien.

15 jours pas an

La RTS, qui avait suivi les déplacements du couple pendant deux ans, a affirmé jeudi que les Hallyday passaient le plus clair de leur temps hors de Suisse.

En s'appuyant sur des photos postées sur Instagram, l'enquête révélait que Johnny et Laeticia ne séjournaient que 15 jours en Suisse par an. Loin des six mois et un jour requis pour bénéficier du forfait fiscal du canton de Berne.

L'information avait tout de suite été reprise par le député socialiste Yann Galut qui avait demandé à la star de «clarifier sa situation fiscale» et de prouver qu'il ne cherchait pas à frauder le fisc.

(A.B, AFP)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.