José-Manuel Barroso nommé professeur invité à Genève

Genève internationaleL'ancien président de la Commission européenne connaît bien la ville. Il a étudié à l'Université.

José-Manuel Barroso a été fait doctor honoris causa de l'Université de Genève en 2010 en même temps qu'Elie Wiesel.

José-Manuel Barroso a été fait doctor honoris causa de l'Université de Genève en 2010 en même temps qu'Elie Wiesel. Image: Guiraud (Archives)

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'ancien président de la Commission européenne, José-Manuel Barroso, a été nommé professeur invité au Global Studies Institute (GSI) de l'Université de Genève (UNIGE) et à l'Institut des hautes études internationales et du développement (IHEID), annonce ce matin non sans fierté l'Université de Genève.

Le Portugais qui a fait une partie de ses études à Genève donnera notamment un cours du 15 au 20 mai intitulé «Du politique aux politiques européennes» au GSI, qui sera ouvert aux étudiants en Master de l'UNIGE et de l'IHEID.

José-Manuel Barroso a été président de la commission européenne du 22 novembre 2004 et le 3 novembre 2014. Il a obtenu une licence de littérature à Lisbonne. Il s'est ensuite formé notamment à l'université de Genève où il fut assistant du professeur Dusan Sidjanski à l'Institut universitaire d'études européennes, lit-on sur sa notice biographique que lui consacre Wikipedia. Il y découvre la pensée de Denis de Rougemont. José-Manuel Barroso a reçu le grade de doctor honoris causa de l'Université de Genève en 2010 en même temps que le prix Nobel de la Paix 1986 Elie Wiesel.

Créé: 19.02.2015, 14h45

Articles en relation

Barroso, Van Rompuy et Schulz distingués à Lausanne

Jean Monnet La Fondation Jean Monnet pour l'Europe a récompensé trois responsables européens qui ont su préserver la méthode communautaire dans une période de crise majeure. Plus...

Bruxelles se cherche un capitaine réformateur

Elections européennes Tous les candidats à la succession de José Manuel Barroso le disent: le prochain président de la Commission européenne devra réformer une institution devenue en dix ans un repoussoir pour une majorité de citoyens européens. Plus...

Un «non» à la libre circulation serait néfaste

Europe La libre circulation des personnes est centrale pour l'économie helvétique, estime le président de la Commission européenne José Manuel Barroso. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 12 décembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...