Passer au contenu principal

Un journaliste iranien demande l'asile en Suisse

En marge des négociations sur le nucléaire qui se tiennent à Lausanne, le journaliste iranien Amir Hossein Motaghi, ancien conseiller du président Hassan Rohani, a demandé l'asile politique en Suisse.

En marge des négociations à Lausanne, un journaliste et conseiller du président iranien a fait défection.
En marge des négociations à Lausanne, un journaliste et conseiller du président iranien a fait défection.
DR

Il y couvrait les négociations internationales sur le programme nucléaire de son pays. Le reporter, qui se plaint de ne pouvoir écrire «que ce qu'on lui dicte», faisait partie de l'équipe de campagne du chef de l'Etat iranien lors de la présidentielle de 2013.

«Ma conscience ne me permet pas de poursuivre ma profession de cette manière», a-t-il déclaré selon le Daily Telegraph. Ce journal reprend des propos rapportés par le site proche de l'opposition «IraneFarda», dont les bureaux se trouvent à Londres.

Amir Hossein Motaghi travaillait pour le compte de l'Association étudiante des correspondants d'Iran, qui dit avoir rompu tout contact avec lui.

Les autorités suisses ont de leur côté refusé de commenter ces informations, arguant de la protection des données personnelles.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.