Passer au contenu principal

Un journaliste suisse agressé par des gros bras camerounais

Devant l'Intercontinental, des gardes du corps du président Paul Biya ont saisi le matériel du journaliste. Cet incident tombe mal alors que la Suisse accueille des négociations avec des groupes d'opposition camerounais.

Un journaliste a été agressé mercredi à Genève devant l'hôtel Intercontinental. Selon la RTS, leur correspondant radio du bureau genevois a été témoin «d'une charge d'une dizaine d'hommes sortant de l'hôtel» sur des manifestants venus chahuter le président camerounais Paul Biya et sa suite qui séjournent depuis dimanche dans l'hôtel de luxe.

Le journaliste Adrien Krause qui filmait la scène a été pris à parti par des gros bras qui l'ont «immobilisé» et qui lui ont «arraché son sac contenant du matériel professionnel, son porte-monnaie et son smartphone». Ces hommes qui seraient des agents de sécurité du président camerounais sont ensuite retournés dans l'hôtel. Deux à trois heures plus tard, suite à une négociation, le journaliste a pu récupérer ses affaires. Ses enregistrements étaient intacts. Il a par la suite porté plainte.

Cette agression tombe mal pour la Suisse qui joue actuellement le rôle de médiateur suite aux troubles qui secouent le Cameroun. Un mouvement séparatiste de la minorité anglophone du pays qui agite une partie du pays est violemment réprimé par l'armée.

La Suisse «s’emploie à trouver une solution pacifique et durable à la crise dans le nord-ouest et le sud-ouest du Cameroun», en collaboration avec le Centre pour le dialogue humanitaire (HD) de Genève, indique le Département fédéral des Affaires étrangères (DFAE). Des discussions avec des groupes d'opposition camerounais ont même eu lieu cette semaine en Valais. Autant dire que cette agression d'un journaliste à Genève constitue un sérieux incident diplomatique dans ce contexte. Et que la manifestation à laquelle appelle un mouvement anti-Biya de la diaspora camerounaise en Europe de samedi à Genève s'annonce tendue.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.