Plus de 3 millions pour les réfugiés rohingyas

SuisseLa Chaîne du Bonheur a récolté plus de 3 millions de francs en faveur des Rohingyas, minorité musulmane qui a dû fuir la Birmanie.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La population a exprimé sa solidarité mercredi à l'occasion de la Journée nationale de collecte organisée par la Chaîne du Bonheur et la SSR en faveur des réfugiés rohingyas. A la fin de l'opération, l'organisation avait recueilli plus de 3 millions de francs.

Le président de la Confédération Alain Berset, qui s'était rendu sur place, au Bangladesh, en février, a donné de sa personne. Il a répondu à quelques appels de donateurs depuis la centrale téléphonique installée à Zurich dans les studios de la télévision alémanique SRF, en fin d'après-midi.

Appelant à la solidarité, le conseiller fédéral fribourgeois a relevé que «la situation des Rohingyas dans le camp était déjà plus que précaire lors de ma visite. À présent, les vents et les fortes pluies aggravent encore leurs conditions d?existence. Pour la Suisse, l'heure est à l'humanité et à la solidarité», est-il cité mercredi dans un communiqué.

Près de 480 bénévoles se relaient à Coire, Genève, Lugano et Zurich de 06h00 à minuit pour recueillir les promesses de dons. L'argent récolté permettra à la Chaîne du Bonheur de cofinancer les projets les plus urgents de huit organisations partenaires présentes sur place: Caritas Suisse, EPER, Helvetas, Medair, Fondation Hirondelle, Save the Children, Croix-Rouge suisse et Terre des Hommes - Aide à l'enfance.

Mousson destructrice

Ces dernières semaines, les organisations humanitaires ont mis l'accent sur la protection des personnes et des infrastructures afin de contenir autant que possible l'impact destructeur de la mousson et des cyclones. Ces activités ont pu être réalisées grâce aux 4 millions de francs récoltés en automne dernier.

Les organisations non gouvernementales (ONG) ont consolidé des abris, pris des mesures de prévention des épidémies, soigné des personnes souffrant de malnutrition et assuré l'accès aux soins médicaux. Elles devront redoubler d'efforts au cours des mois à venir pour limiter les conséquences de la mousson.

Exode sous pression de l'armée

Près de 700'000 membres de la minorité musulmane Rohingya qui vivaient dans l'ouest de la Birmanie, pays à forte majorité bouddhiste, ont fui en masse depuis août 2017 vers le Bangladesh, sous la menace de l'armée birmane. La Birmanie dément toute accusation de nettoyage ethnique, expliquant n'avoir fait que réagir aux attaques des rebelles musulmans.

Si la journée dédiée est terminée, la collecte de fonds reste ouverte et les dons peuvent être effectués en ligne sur www.bonheur.ch, ou sur le compte postal 10-15000-6 (mention «Rohingya»). Des bulletins de versement de la Chaîne du Bonheur sont également à disposition dans tous les offices postaux. (ats/nxp)

Créé: 24.05.2018, 00h39

Articles en relation

Rohingyas violées: vague de naissances attendue

Bangladesh De nombreuses femmes rohingyas ont été violées par des militaires birmans. Neuf mois après, elles se cachent, honteuses, dans les camps de réfugiés. Plus...

OMS: des «milliers» de Rohingyas ont été sauvés

Birmanie L'Organisation mondiale de la santé s'inquiète de la saison des pluies qui menace des centaines de milliers de personnes dans les camps. Plus...

Une délégation de l'ONU près des Rohingyas

Bangladesh Une délégation du Conseil de sécurité de l'ONU a rendu visite dimanche à des réfugiés rohingyas piégés le long de la frontière entre le Bangladesh et la Birmanie. Plus...

La pluie menace des milliers de Rohingyas

Bangladesh Une alerte a été lancée par une ONG pour sauver de la mousson des dizaines de milliers de réfugiés qui se trouvent dans des camps au Bangladesh. Plus...

Une première famille de Rohingyas rapatriée

Birmanie Rangoon annonce le retour en Birmanie d'une famille rohingya réfugiée au Bangladesh. Certains restent perplexes. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.