Passer au contenu principal

La justice annule la sanction contre une cheffe de service

Le recours de la directrice du Service d'application des peines et mesures contre une décision du Conseil d'Etat a été admis par la Cour de justice.

Image d'illustration
Image d'illustration
Pascal Frautschi (archives)

Rebondissement dans l'affaire de La Pâquerette. La justice genevoise annule la sanction prise il y a un an par le Conseil d'Etat à l'encontre de la cheffe du Service d'application des peines et mesures (Sapem), annonce ce mardi la Cour de justice. Un revers pour l'Exécutif et en particulier pour le chef du Département de la sécurité Pierre Maudet.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.