«Kill Trump», une affiche sous enquête

SuisseLa police enquête sur une banderole brandie par des manifestants, samedi à Berne, visant le président américain.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La police cantonale bernoise a ouvert une enquête après la manifestation contre le Forum économique mondial (WEF) samedi à Berne. Des manifestants cagoulés avaient ouvert le cortège avec une banderole qui portait l'inscription «Kill Trump with his own weapons».

La police doit déterminer avec le Ministère public si cette affaire constitue ou non un délit. Le Code pénal stipule à son article 259 que celui qui aura appelé publiquement à un crime ou la violence sera puni d'une peine de liberté de trois ans au plus ou d'une peine pécuniaire.

L'enquête a débuté, a indiqué jeudi un porte-parole de la police à l'ats. Pour éviter des heurts, la police n'était pas intervenue pour confisquer cette banderole litigieuse. Les milieux autonomes de gauche avaient appelé à cette manifestation anti-WEF. La Ville n'avait pas délivré d'autorisation.

La justice bernoise avait déjà ouvert une procédure pénale dans un cas semblable après une manifestation en mai contre le président turc Recep Tayyip Erdogan. Sur la banderole incriminée, on pouvait voir le président turc visé par un pistolet, avec le slogan «Kill Erdogan with his own weapons». (ats/nxp)

Créé: 18.01.2018, 18h26

Articles en relation

Berset rencontrera bel et bien Trump à Davos

WEF Les premières personnalités que rencontrera le président de la Confédération pendant le WEF sont le président américain et le premier ministre de l'Inde. D'autres rencontres sont encore à l'étude. Plus...

«En Suisse, trop de gens jugent Trump sur son style. À tort!»

Donald Trump, 1 an et des tweets 4 / 7 Souvent pris à partie, les partisans du président ont la peau dure. Cette première année les a comblés. Ils n’en attendaient pas tant! Plus...

Trump et l'élite mondiale se retrouvent à Davos

WEF Outre le président américain, Emmanuel Macron, Theresa May et ou encore Jean-Claude Juncker seront aussi présents dans les Grisons pour le Forum économique mondial. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.