Passer au contenu principal

Des labos suisses veulent intensifier la lutte contre le coronavirus

La Commission européenne et l'industrie pharmaceutique ont lancé cette semaine un appel à projets pour développer diagnostics et thérapies.

Une laborantine teste des échantillons.
Une laborantine teste des échantillons.
Keystone

Nouveaux maux, vieux remèdes. En attendant de disposer d’un vaccin contre le Covid-19, chercheurs et industriels doivent faire feu de tout bois pour trouver une parade à l’épidémie, y compris ressortir du placard les molécules dont l’efficacité a été prouvée dans le traitement d’autres maladies infectieuses. C’est le sens de l’appel à propositions lancé cette semaine par l’Innovative Medecine Initiative (IMI), un consortium entre la Commission européenne et l’industrie pharmaceutique, auquel la Suisse est associée.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.