Love Life se penche sur l'état grippal après le sexe

SidaFièvre, fatigue, ganglions: les personnes qui viennent d'être infectées par le VIH présentent souvent des signes proches de la grippe. L'OFSP lance ainsi sa nouvelle campagne contre le sida.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Et si ce n'était pas un simple rhume? Cette année, la campagne Love Life se penche sur les premiers signes de la maladie. Peu après avoir été infectées par le VIH, la majorité des personnes développent des symptômes semblables à ceux d'une grippe. Durant cette phase de «primo-infection», ces patients peuvent ressentir de la fièvre, de la fatigue, avoir des ganglions ou des maux de gorges. Ces signes disparaitront au bout de deux à trois semaines.

En Europe, dans les services d’urgences, 3 à 5 % des patients présentant des symptômes grippaux souffrent d’une primo-infection par le VIH, note ainsi l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) dans son communiqué.

Et pourtant. Si un médecin est consulté rapidement, l'administration immédiate d'un traitement permettra de limiter les dégâts causés par le virus. Le patient pourra alors adopter l'attitude adéquate du «safer sex», alors qu'il est particulièrement contagieux.

Comparée à la campagne «Lovelife» de l'an passé, qui avait soulevé une importante polémique et suscité une plainte auprès du tribunal administratif fédéral, celle-ci reste nettement plus axée sur le domaine médical. Un choix assumé par l'OFSP qui dit «ne rien regretter» quant à la précédente campagne et vouloir continuer à produire des messages percutants à l'avenir.

Créé: 16.03.2015, 10h38

Galerie photo

Les affiches de la campagne Love Life contre le sida

Les affiches de la campagne Love Life contre le sida Les affiches de la nouvelle campagne de prévention contre le sida «LOVE LIFE-ne regrette rien» viennent d'être placardées. Leurs opposants exigent déjà leur retrait.

Articles en relation

Sitôt placardées, les affiches Love Life choquent déjà

Sida Les affiches de la nouvelle campagne de prévention contre le sida «LOVE LIFE - ne regrette rien» viennent d'être placardées. Leurs opposants montent déjà au front et exigent leur retrait. Plus...

Campagne basée sur les regrets sexuels des Suisses

Sida L'an dernier, 575 diagnostics de contamination par le virus du sida ont été annoncés en Suisse, soit un recul de 8% par rapport à 2012. L'Office fédéral de la santé publique lance une nouvelle campagne de prévention. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.