Les loyers ont à nouveau baissé en mai

SuisseSelon le site Immoscout24, le prix des locations a baissé de 1,5% par rapport à avril, revenant ainsi au niveau de début 2018.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le niveau des loyers en Suisse a reculé en mai pour la première fois depuis cinq mois. Le prix des locations a baissé de 1,5% par rapport à avril, revenant ainsi au niveau qui prévalait en début d'année. L'évolution est identique sur un an, quoique moins prononcée, avec une baisse de 0,7%.

L'évolution des loyers en mai a été en particulier marquée par la situation dans l'arc lémanique (-1,4%) et dans le bassin zurichois (-0,3%), a indiqué lundi le portail immobilier Immoscout24 en publiant son indice Swiss Real Estate Offer, relevé conjointement avec l'entreprise de conseil immobilier Cifi.

Les prix affichés dans ces deux régions restent toutefois largement au-dessus de la moyenne nationale, qui atteint environ 259,50 francs, souligne Immoscout24. Le loyer annuel moyen par mètre carré de surface habitable nette s'affiche ainsi à environ 318 francs dans le canton de Zurich et 298 francs dans la région lémanique.

Ailleurs, de légères diminutions sont aussi constatées en Suisse du Nord-Ouest (-0,8%), au Tessin (-0,4%) et en Suisse centrale (-0,3%). La Suisse orientale et l'espace Mitteland (FR, NE, JU, BE, SO) font en revanche état de loyers en progression de respectivement 0,6% et 0,2%, note Immoscout24.

Hausse voire maintien des prix

A l'achat, les prix immobiliers ont aussi baissé de 0,5% en mai sur un mois pour les appartements en copropriété, alors que ceux des maisons individuelles ont connu un coup d'arrêt et sont restés stables. Sur un an, l'évolution atteint respectivement -1,5% et -2,9%. «Il faut encore s'attendre à de légères hausses des prix de l'immobilier ou, du moins, à un maintien du niveau actuel», selon Martin Waeber, directeur d'Immoscout24, cité dans le communiqué.

Plus largement, l'évolution du marché immobilier helvétique dépendra de l'évolution économique et politique de l'Union européenne. M. Waeber met en avant l'incertitude persistante concernant le cap politique de l'Italie, qui fait subir une certaine pression à l'euro au moment où le franc s'est à nouveau apprécié face à la monnaie unique après une longue période de détente.

La Banque nationale suisse (BNS) «ne devrait rencontrer aucune occasion d'augmenter ses taux jusqu'à nouvel ordre car une telle manoeuvre accroîtrait encore plus l'attractivité du franc», estime Martin Waeber. (ats/nxp)

Créé: 04.06.2018, 08h55

Articles en relation

Le taux hypothécaire des loyers reste inchangé

Suisse Les locataires ne pourront pas demander une nouvelle baisse de loyer ces prochains mois. Plus...

Les loyers baissent partout, même dans les grandes villes

Logements locatifs À Lausanne ou Genève aussi, la construction bat son plein et la suroffre frappe déjà certaines régions romandes. Plus...

Pétition contre les loyers abusifs déposée à Berne

Suisse L'ASLOCA a réuni 20'000 paraphes pour sensibiliser le Conseil des Etats aux attaques du lobby immobilier à Berne contre le droit du bail. Plus...

Le taux hypothécaire est maintenu à 1,5%

Suisse Les loyers devraient rester stables en Suisse ces prochains mois. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.