Un mail prouve que Kashya Hildebrand a donné l’ordre

Transactions controverséesUn mail confirme que la version donnée par Philipp Hildebrand sur les transactions controversées pourrait bien coller à la réalité. Il montre en effet que c’est la femme du président de la BNS qui a donné l’ordre.

Le président de la BNS, Philipp Hildebrand

Le président de la BNS, Philipp Hildebrand Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un échange de mails entre Kashya Hildebrand et Felix S., le conseiller à la clientèle du couple à la banque Sarasin, vient amener de l’eau au moulin du président de la BNS, révèle le Matin Dimanche, qui a réussi à se le procurer.

Il prouve que c’est la femme de Philipp Hildebrand qui a donné l’ordre des transactions controversées: «Cher Felix, comme discuté nous aimerions hausser notre position de change de 31 à 50%.» Mais il donne également l’impression que la décision a été prise après discussion avec son époux.

Felix S. a exécuté l’ordre et acheté des dollars. Dans sa réponse, toujours via mail, figurait un formulaire que tant Kashya que Philipp Hildebrand devaient signer. Le président de la BNS, qui était à ce moment-là à Francfort à la Banque centrale européenne, a reçu une copie du mail.

Toute nouvelle transaction interdite

Philipp Hildebrand a non seulement affirmé que c’était sa femme qui avait donné l’ordre, mais il a aussi ajouté que la par la suite il avait interdit tout autre transaction sans accord préalable de sa part. Ce que vient confirmer un autre mail.

Le jour d’après il a répondu: «Cher Felix, chère Kashya, pour des raisons de «compliance» (contrôle interne), vous n’êtes plus autorisés à l’avenir à exécuter des opérations de change, à moins que l’ordre ne vienne de moi ou que je le confirme. »

Affaire à suivre dès demain: la Commission de l’économie du Conseil national va procéder à une audition. Seront entendus le président de la BNS, le président du conseil d’administration de l’établissement Hansueli Raggenbass et la ministre des Finances Eveline Widmer-Schlumpf.

Créé: 08.01.2012, 10h18

Dossiers

Articles en relation

Le mouchard de la banque Sarasin aurait tenté de se suicider

Affaire Hildebrand L'ex-employé de la banque Sarasin qui a remis les documents concernant le président de la BNS aurait tenté de mettre fin à ses jours. Plus...

La BNS va vérifier les anciennes transactions de ses membres

Affaire Hildebrand La Banque nationale suisse (BNS) réagit après les opérations bancaires controversées de son président Philipp Hildebrand. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.