Passer au contenu principal

Maintien du gel des avoirs d'un proche de Moubarak

Les juges de Bellinzone ont refusé de débloquer les 65 millions de francs placés en Suisse par un homme poursuivi par l'Egypte.

Le bâtiment du Tribunal pénal fédéral, à Bellinzone (TI).
Le bâtiment du Tribunal pénal fédéral, à Bellinzone (TI).
Illustration, Keystone

Le Tribunal pénal fédéral (TPF) maintient le gel des avoirs détenus en Suisse par Hussein Salem et son fils. Proches de la famille Moubarak, tous deux demandaient la levée des séquestres de comptes bancaires sur lesquels plus de 65 millions de francs ont été placés.

Ami de longue date du président déchu Hosni Moubarak, Hussein Salem avait bâti sa fortune dans l'immobilier, les armes, le gaz et le pétrole. Avant la chute de l'ex-président, cet homme d'affaires faisait de fréquents allers et retours entre l'Egypte, la Suisse et l'Espagne.

Selon un arrêt diffusé mardi par le TPF, Hussein Salem serait toujours poursuivi en Egypte pour sa participation à des crimes de corruption financière, de détournement de biens publics et de blanchiment d'argent. Le Parquet général d'Egypte aurait lancé un mandat d'arrêt contre l'homme d'affaires.

Hussein Salem et son fils, qui résident en Espagne depuis 2011, ont été condamnés en Egypte à de longues peines d'emprisonnement. L'une des procédures concerne une affaire d'exportation de gaz vers Israël, qui aurait donné lieu à d'importants détournements de fonds.

Selon des médias égyptiens, Hussein Salem aurait conclu un arrangement avec les autorités égyptiennes, acceptant de leur restituer les trois quarts de ses biens. Au total, les fonds Moubarak gelés en Suisse se montent à 590 millions de francs.

(arrêt BB.2015.73-75 du 18 août 2016)

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.