La majorité des Suisses veut changer le système

Dons d'organesUn sondage de Swisstransplant révèle que 75% de la population helvétique est favorable à un nouveau système de dons d'organes.

Swisstransplant a lancé en octobre 2018 un Registre national du don d'organes.

Swisstransplant a lancé en octobre 2018 un Registre national du don d'organes. Image: archive/photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Trois Suisses sur quatre sont favorables à un nouveau système de dons d'organes, passant du consentement explicite au consentement présumé, selon un sondage de Swisstransplant. La même majorité de personnes seraient aussi prêtes à donner leurs organes après leur mort.

La population semble prête à changer de système, a indiqué Swisstransplant, le mandataire de l'étude de gfs.bern, dans un communiqué lundi. «Nous sommes ravis de cette preuve de grande solidarité et d'ouverture des électeurs suisses en matière de don d'organes», a relevé Pierre-Yves Maillard, président du conseil de fondation de Swisstransplant.

Les résultats montrent ainsi que l'initiative «Pour sauver des vies en favorisant le don d'organes» pourrait rencontrer une forte adhésion populaire. Cette initiative, déposée au printemps, propose de passer au consentement présumé. Le Conseil fédéral vient de soumettre un contre-projet indirect. Il approuve l'initiative mais ajoute dans son texte le droit des proches à se prononcer en cas d'absence d'opposition documentée.

Pour rappel, Swisstransplant a lancé en octobre 2018 un Registre national du don d'organes. Il est ainsi possible de dire «oui» ou «non» au don d'organes sur une plateforme en ligne. (ats/nxp)

Créé: 30.09.2019, 10h30

Articles en relation

Le projet pour doper le don d'organes dévoilé

Suisse La Suisse manque d'organes pour sauver des vies. L’année dernière, 68 personnes sur liste d'attente sont décédées avant de recevoir une transplantation. Plus...

La Commission d'éthique prône la discussion

Don d'organes La Commission nationale d'éthique pour la médecine humaine (CNE) veut améliorer la confiance de la population pour favoriser le don d'organes en Suisse. Plus...

Dons d'organes: les déclarations de volonté manquent

Suisse Le nombre de transplantations en Suisse connaît de fortes fluctuations au cours de l'année. Il y a actuellement 1400 personnes sur la liste d'attente. Plus...

Les dons d'organes en hausse sur six mois

Suisse Ce sont au total 261 organes qui ont été transplantés durant le premier semestre de cette année. Le nombre de personnes figurant sur la liste d'attente est resté constant. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.