Passer au contenu principal

«La maman est repartie pour chercher sa petite fille»

Une lave torrentielle a emporté une fillette et un Genevois. Malgré les importants moyens déployés, tous deux restent introuvables.

La Losentse a retrouvé son calme après s’être déchaînée avec une violence rare lors de l’orage de dimanche soir.
La Losentse a retrouvé son calme après s’être déchaînée avec une violence rare lors de l’orage de dimanche soir.
Reuters

Une silhouette entièrement couverte de boue, figurine de glaise animée et hagarde, à la démarche incertaine. La vidéo ne dure que quelques secondes. Dimanche soir, dans les hauteurs de la commune de Chamoson (VS), Elvira Favre filme la rivière la Losentse juste en bas de chez elle, devenue torrent noir en l’espace de quelques secondes seulement. Un violent orage se déchaîne sur la région, provoquant une lave torrentielle faisant sortir le cours d’eau de son lit. La jeune grand-mère lâche immédiatement son téléphone en apercevant deux personnes surgir de cette langue de terre grise, presque pliées en deux. Le poids de cette gadoue sur les vêtements, sûrement, et sans doute aussi le choc.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.