Manifestants contre le port de la fourrure à Zurich

Zurich Réclamant l'interdiction d'importer des produits avec de la vraie fourrure, plusieurs centaines de personnes ont défilé samedi dans les rues de la métropole alémanique.

Manifestation contre le port de la fourrure à Zurich
Vidéo: ats

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Près de 600 personnes, selon les organisateurs, ont manifesté contre le port de la fourrure samedi à Zurich. Les protestataires ont notamment demandé une interdiction d'importer des produits avec de la vraie fourrure, ont-ils indiqué dans un communiqué.

Le défilé a passé devant plusieurs magasins de mode vendant des fourrures. Les participants ont brandi des pancartes avec des images d'animaux détenus dans des élevages produisant de la fourrure.

Outre les conditions d'élevage, les organisateurs de la manifestation ont aussi dénoncé les «stratégies du lobby de la fourrure»: celui-ci parle de produits naturels alors que l'industrie de la fourrure est tout sauf écologique.

(ats/nxp)

Créé: 16.11.2019, 18h23

Articles en relation

Fourrure ou synthétique, l'acheteur doit savoir

Suisse Le Département fédéral de l'intérieur a mis en consultation jusqu'à mi-mai l'ordonnance sur la déclaration des fourrures. Plus...

L'ours de cirque Mischa est mort dans son refuge

France Le plantigrade de 22 ans, qui était exhibé dans des spectacles itinérants en France jusqu'en septembre, est décédé dans une institution d'accueil pour animaux. Plus...

Jean Paul Gaultier renonce à la fourrure: un geste fort

France Plusieurs ONG applaudissent la décision du couturier français de faire l'impasse sur la fourrure. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.