Manifestations contre les géants de l'agrochimie

SuissePlus de 2800 personnes ont défilé ce samedi à Morges et à Bâle contre les multinationales Monsanto et Syngenta.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Des marches contre les multinationales de l'agrochimie ont eu lieu samedi à Bâle et à Morges (VD), où Monsanto a son siège général pour l'Europe, l'Afrique et le Moyen-Orient. A Bâle, 1500 personnes ont défilé contre Syngenta et à Morges 1300, a annoncé Greenpeace.

Fusion Bayer-Monsanto

La marche pacifique était portée par des citoyens «inquiets des dangers causés par l'agriculture industrielle». Cette année, la marche s'est principalement focalisée sur la fusion Bayer-Monsanto.

Celle-ci, de même que la fusion de Syngenta - ChemChina, menace de créer des pôles dominants dans l'agrochimie, craint Greenpace: «Il est temps de rappeler à ses dirigeants que la planète et la santé de la population ne sont pas à vendre».

Agents toxiques

Le modèle d'agriculture proposé par Monsanto ne peut garantir la prospérité de la production alimentaire mondiale, estime l'organisation écologiste. Les défis environnementaux tels que l'érosion des sols, la perte de fertilité et de biodiversité ne se régleront pas à coup d'agents de plus en plus toxiques.

Dès aujourd'hui, il faut penser à une nouvelle agriculture, bio, locale, en accord avec les écosystèmes et les cycles naturels, conclut le communiqué. (ats/nxp)

Créé: 20.05.2017, 22h32

Articles en relation

Bénéfice en hausse pour Bayer, non sans difficultés

Agrochimie Le groupe allemand, en passe de racheter Monsanto, a publié mercredi un bénéfice net en hausse de 10% en 2016. Plus...

Le soja OGM de Monsanto autorisé en Europe

Agriculture La justice européenne a débouté des ONG souhaitant interdire les produits contenant cette substance. Plus...

Des juges accusent Monsanto d'«écocide»

La Haye Un procès factice se tient durant trois jours à La Haye. L'objectif étant de savoir si Monsanto est coupable de crimes environnementaux. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.