Passer au contenu principal

1er aoûtUn marathon pour les conseillers fédéraux

Les discours s'enchaîneront pour six conseillers fédéraux, en ce mardi de Fête nationale. Ueli Maurer doit effectuer six déplacements.

Les Suisses ont façonné le pays «le plus attractif du monde», a déclaré Guy Parmelin lors de son discours à Wimmis (BE). (Mardi 1 août 2017)
Les Suisses ont façonné le pays «le plus attractif du monde», a déclaré Guy Parmelin lors de son discours à Wimmis (BE). (Mardi 1 août 2017)
Au Val-de-Travers, Simonetta Sommaruga a rappelé la devise de Guillaume Henri Dufour: «donner l'asile à des réfugiés est un devoir vis-à-vis du malheur». (Mardi 1 août 2017)
Au Val-de-Travers, Simonetta Sommaruga a rappelé la devise de Guillaume Henri Dufour: «donner l'asile à des réfugiés est un devoir vis-à-vis du malheur». (Mardi 1 août 2017)
Dans son discours, le conseiller fédéral a notamment rappelé la faculté de réforme et de mouvement de la Suisse. (Lundi 31 juillet 2017)
Dans son discours, le conseiller fédéral a notamment rappelé la faculté de réforme et de mouvement de la Suisse. (Lundi 31 juillet 2017)
1 / 12

Le marathon des discours du 1er août des conseillers fédéraux se poursuit. Après s'être exprimés la veille, la plupart remettent l'ouvrage sur le métier ce mardi. Six d'entre eux prononceront une allocution pour célébrer la fête nationale.

Avec six déplacements prévus outre-Sarine, Ueli Maurer est le plus actif des conseillers fédéraux cette année. Il a débuté les festivités à Goms (VS) lundi soir, où il a rappelé l'importance de la liberté qui est au fondement de la prospérité helvétique. Ce mardi le ministre des finances se lancera dans une véritable course qui le mènera de Moosedorf (BE) à Regensdorf (ZH) en passant par Seegräben (ZH), Weinigen (TG) et Elgg (ZH).

Sommaruga loue une «terre d'accueil»

Simonetta Sommaruga a également prononcé son discours lundi soir, ce sera d'ailleurs le seul. En déplacement à Môtiers (NE), elle y a salué l'engagement du Val-de-Travers envers les réfugiés, louant «cette terre d'accueil». Elle a en outre rappelé que la Suisse doit rester solidaire envers les migrants.

A l'instar d'Ueli Maurer, le ministre de l'économie Johann Schneider-Ammann n'a pas tari d'éloges à l'égard de la Suisse qui peut se targuer d'une réussite «exceptionnelle». Il était à Eschenz (TG) lundi soir et devait ensuite se rendre dans la localité francophone de Riddes en Valais.

Ce mardi, il se déplacera à Breggia (TI), où se déroulera l'assemblée extraordinaire du PLR tessinois qui validera le ticket officiel du canton pour la succession de Didier Burkhalter. Il se rendra ensuite à Pizol (SG).

La présidente de la Confédération Doris Leuthard a quant à elle fait escale à Lucerne lundi où elle a appelé à discuter objectivement de la relation entre la Suisse et l'Europe. Ce mardi, elle sera à Lugano (TI).

Trois sages en terre vaudoise

Pour son dernier discours du 1er août en tant que conseiller fédéral, Didier Burkhalter fera un déplacement aux Diablerets (VD) à l'occasion de la fête nationale «Aigle - Les Diablerets».

Le ministre de la défense Guy Parmelin ira de son côté à Wimmis (BE) et Yvorne (VD), dans son canton natal. Enfin, au Col du Julier (GR), Alain Berset a inauguré le nouveau lieu du festival culturel d'Origen, à savoir une tour de 30 mètres de hauteur érigée en deux mois et demi.

Il s'est ensuite rendu à Rorschach (SG) et fêtera le 1er août proprement dit à Lausanne. Une fois n'est pas coutume, le chancelier de la Confédération se joindra aux sept sages. Walter Thurnherr tiendra un discours au Grütli (UR), lieu également emblématique.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.