Maurer parle libre-échange avec Bolsonaro

WEF 2019Le président de la Confédération a rencontré son homologue brésilien, mercredi, au Forum économique de Davos (GR).

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le président de la Confédération, Ueli Maurer, a rencontré mercredi son homologue brésilien, Jair Bolsonaro, en marge du Forum économique mondial (WEF). Les discussions ont notamment porté sur les négociations en vue d'un accord de libre-échange avec le Mercosur.

Les discussions entre l'Association européenne de libre-échange (AELE) et le marché commun sud-américain «vont certainement se poursuivre», car Berne comme Brasilia ont les mêmes intérêts, a déclaré Ueli Maurer à Keystone-ATS à l'issue de la rencontre. Le chef du Département fédéral des finances (DFF) ne veut toutefois pas fixer d'horizon pour un accord, car le Mercosur comprend aussi d'autres Etats que le Brésil, a-t-il précisé.

Dîner commun

Le ministre de l'Economie Guy Parmelin et le chef de la diplomatie Ignazio Cassis ont également assisté à cette rencontre, qui s'est déroulée dans une bonne ambiance, selon Ueli Maurer. Les deux présidents s'étaient déjà rencontrés durant deux heures mardi soir pour un dîner commun.

Les discussions ont également permis de faire un tour d'horizon des relations entre les deux pays et de soigner les contacts avec le nouveau chef de l'Etat brésilien. Entré en fonction le 1er janvier, Jair Bolsonaro effectue à Davos son premier voyage à l'étranger.

Mardi, dans son discours devant le WEF, Jair Bolsonaro avait présenté un «nouveau Brésil» plus ouvert à l'économie mondiale. «Le Brésil a besoin de vous et l'inverse est vrai aussi», avait-il lancé. Il a à nouveau promis aussi bien des baisses d'impôt qu'une réduction des barrières réglementaires et une amélioration du climat des affaires.

Discussion sur le climat

Considéré comme climatosceptique, le président brésilien avait adopté un ton plus conciliant sur les questions environnementales. Il avait assuré que «l'environnement et les efforts de développement devaient avancer main dans la main», alors que son programme économique fait trembler de nombreux militants.

Interrogé sur ces critiques, Ueli Maurer a dit avoir évoqué les questions environnementales avec son interlocuteur brésilien. Il a toutefois rappelé que Jair Bolsonaro avait été élu de manière démocratique et qu'il fallait respecter ce choix du peuple brésilien. «Ce n'est pas à nous de critiquer d'autres pays», a-t-il dit.

Dans la matinée, une poignée de militants de l'organisation suisse Campax avaient mené une action symbolique à Davos pour exiger que Ueli Maurer insiste sur la protection de l'Amazonie et des peuples indigènes du Brésil lors de sa rencontre avec Jair Bolsonaro. Ils appuyaient une pétition signée par 15'000 personnes dénonçant les «plans inquiétants» du président brésilien.

(ats/nxp)

Créé: 23.01.2019, 16h45

Articles en relation

Corruption: Bolsonaro dit que son fils devra «payer»

WEF 2019 Flavio Bolsonaro serait impliqué dans des «transactions atypiques». Le président brésilien a déclaré à Davos que «s'il y a des preuves», son fils devra payer. Plus...

Davos: Viola Amherd visite pour la 1ère fois une troupe

WEF 2019 La conseillère fédérale valaisanne en charge de la Défense a rencontré une troupe d'infanterie de montagne au-dessus de Davos. Plus...

«J'appelle tout le monde à ranimer la confiance»

WEF 2019 Le premier ministre japonais s'est exprimé mercredi devant les dirigeants présents au Forum économique de Davos, aux Grisons. Plus...

Greta Thunberg est arrivée à Davos

WEF 2019 Greta Thunberg est devenue célèbre pour son action hebdomadaire devant le parlement de Stockholm avec sa pancarte proclamant: «grève de l'école pour le climat». Plus...

Ueli Maurer rencontre des ministres des finances

WEF Le président de la Confédération Ueli Maurer a officiellement ouvert mardi le 49e Forum économique mondial (WEF) de Davos. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 22 août 2019
(Image: Bénédicte ) Plus...