Passer au contenu principal

La Suisse n’est plus un mouton noir

Le Forum mondial atteste que la Suisse respecte en gros les standards internationaux. Maurer s’en réjouit mais reste vigilant.

Pour Ueli Maurer, s’adapter aux standards internationaux en matière fiscale était une nécessité.
Pour Ueli Maurer, s’adapter aux standards internationaux en matière fiscale était une nécessité.
Keystone

La Suisse n’est plus un mouton noir qui broute allègrement l’argent non déclaré des riches étrangers. Le Forum mondial sur la transparence et l’échange de renseignements à des fins fiscales lui a décerné hier un brevet de (relative) bonne conduite. Il atteste que la Suisse est «conforme pour l’essentiel» dans son respect des standards internationaux. Une nouvelle qui réjouit bien évidemment le chef du Département des finances fédérales, Ueli Maurer.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.