Maurer veut des agents privés à la frontière

Gardes-frontièreUeli Maurer voulait à la base consolider le corps des gardes-frontière avec 50 militaires professionnels. Cela a été refusé. Il envisage désormais d'autres mesures.

Ueli Maurer s'attend à ce qu'encore plus de personnes viennent en Europe par la Méditerranée cet été. Selon le conseiller fédéral, la frontière sud de la Suisse sera à nouveau sous pression.

Ueli Maurer s'attend à ce qu'encore plus de personnes viennent en Europe par la Méditerranée cet été. Selon le conseiller fédéral, la frontière sud de la Suisse sera à nouveau sous pression. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le conseiller fédéral Ueli Maurer demandait fin décembre de renforcer le corps des gardes-frontière avec 50 policiers militaires. La proposition ayant été balayée, le ministre des finances envisage d'autres mesures, dont l'engagement de services de sécurité privés.

«Nous sommes en train d'examiner cette possibilité», a dit samedi le conseiller fédéral sur les ondes de la radio alémanique RTS dans l'émission «Rundschau». La Confédération doit agir rapidement afin de soulager le corps des gardes-frontière. L'été passé, la situation a poussé le personnel «à la limite». Cela ne peut pas durer ad aeternam.

Ueli Maurer voulait à la base consolider le corps des gardes-frontière avec 50 militaires professionnels. Mais il n'en sera rien. Le conseiller fédéral a confirmé à la radio alémanique que la proposition a été écartée. Il faut désormais envisager d'autres mesures.

Moins bien formés, plus cher

A la place de policiers militaires, du personnel de sécurité privé pourrait venir en aide au corps des gardes-frontière. Bémol, ces agents de sécurité sont moins bien formés et coûtent plus cher. Ils pourraient par exemple s'occuper de tâches liées au transport, à la protection civile ou à la restauration. Mais pas question pour eux d'accueillir des migrants, a souligné Ueli Maurer.

Il s'attend à ce qu'encore plus de personnes viennent en Europe par la Méditerranée cet été. Pour l'instant, tout indique que la frontière sud de la Suisse sera à nouveau sous pression durant la belle saison.

Il faut rapidement prendre une décision, estime Ueli Maurer. Selon les directives de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), un mandat pour des services de sécurité privés doit faire l'objet d'un appel d'offres public.

Tensions Suisse-Italie

Le conseiller fédéral s'est exprimé pour la première fois sur les tensions entre la Suisse et l'Italie suite à la fermeture nocturne de trois postes-frontière au Tessin. La réaction de l'Italie ne doit pas être surestimée, estime Ueli Maurer. Celui-ci défend la démarche de la Suisse: «Nous avons un mandat du Parlement et nous l'appliquons».

Depuis le 1er avril, trois petits postes-frontières tessinois sont fermés la nuit de 23h à 5h. Il s'agit d'une phase de test de six mois, découlant d'une motion de la conseillère nationale de la Lega Roberta Pantani. Le but est de récolter des informations sur les effets de la fermeture à plus long terme, notamment le franchissement de la frontière durant la nuit.

En raison de protestation du côté italien, l'ambassadeur de Suisse à Rome, Giancarlo Kessler, a été convoqué mardi dernier par le ministère italien des Affaires étrangères. (ats/nxp)

Créé: 08.04.2017, 16h38

Articles en relation

Ueli Maurer veut prendre le Brexit en marche

Royaume-Uni Ueli Maurer a répété dans les colonnes du «Financial Times» tout le bien qu'il pensait du Brexit. Plus...

Le Conseil fédéral confirme l'agenda d'Ueli Maurer

Le patron du DFF doit présenter les lignes directrices d'un nouveau projet ainsi que des propositions sur les prochaines étapes. Plus...

Maurer planche sur la nouvelle RIE III

Imposition des entreprises Le ministre des finances entend présenter les grandes lignes du nouveau projet avant cet été. Plus...

RIE III: la presse sévère avec la droite et Maurer

Suisse La presse se montre sévère avec la droite après le rejet massif des Suisses de la 3e réforme de l'imposition des entreprises (RIE III). Plus...

Ueli Maurer n'exclut pas de licencier au DFF

Confédération Le patron du Département fédéral des finances précise bien qu'il n'y aura pas de vague de licenciements. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.