Passer au contenu principal

Un membre du comité de la mosquée a été libéré

Désormais, seul l'imam qui avait appelé au meurtre des musulmans non pratiquants est toujours derrière les barreaux.

Début novembre, la Police cantonale zurichoise avait perquisitionné la mosquée.
Début novembre, la Police cantonale zurichoise avait perquisitionné la mosquée.
Archives, Keystone

Le membre du comité de la mosquée An'Nour de Winterthour (ZH) arrêté le 2 novembre lors d'une descente de police a été libéré jeudi dernier.

Le Ministère public zurichois a confirmé mercredi une information parue dans le «Tages-Anzeiger».

Les interrogatoires sont quasiment bouclés et le risque de collusion n'existe plus, a indiqué le Ministère public.

L'imam éthiopien reste pour sa part en détention préventive. Lors d'un prêche prononcé le 21 octobre, il aurait appelé au meurtre des musulmans non pratiquants.

L'imam et le membre du comité ont été arrêtés le 2 novembre, lors d'une descente de police, en compagnie de deux autres personnes, dont l'ancien président de la mosquée. Celui-ci a été rapidement libéré, tout comme la quatrième personne.

La procédure contre les quatre prévenus se poursuit, et ce malgré la libération de trois d'entre eux, précise le Ministère public.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.