Passer au contenu principal

«Pas de menaces sur la Suisse»

La Suisse a condamné l'attentat, mais dans un certain cafouillage. La police fédérale ne fait pas état de menaces sur le pays.

... l'une des unes de Charlie Hebdo.
... l'une des unes de Charlie Hebdo.
Keystone
Pierre-Yves Maillard, président du gouvernement vaudois, a aussi participé à la manifestation.
Pierre-Yves Maillard, président du gouvernement vaudois, a aussi participé à la manifestation.
Keystone
De nombreuses bougies ont été allumées en hommage aux victimes de l'attentat.
De nombreuses bougies ont été allumées en hommage aux victimes de l'attentat.
Keystone
1 / 4

«Bouleversé et choqué.» Voilà comment le Conseil fédéral réagit suite à l’attentat meurtrier de Paris. La présidente de la Confédération Simonetta Sommaruga voit dans cet attentat une attaque contre les droits humains et contre la liberté d’expression et de la presse. «L’attentat montre que ces droits ne vont pas de soi, même dans les démocraties occidentales, et qu’ils doivent être défendus par tous les moyens.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.