Les mentions célibataire ou veuf pourraient disparaître

Etat civil Selon le conseiller national Antonio Hodgers, plusieurs mentions d'état-civil révèlent une partie de la vie privée des citoyens sans qu'il y ait un intérêt public prépondérant.

Le gouvernement ne s'est pas opposé à l'idée qui émane du conseiller national Antonio Hodgers (Verts/GE).

Le gouvernement ne s'est pas opposé à l'idée qui émane du conseiller national Antonio Hodgers (Verts/GE). Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les mentions célibataire, divorcé ou veuf pourraient disparaître. L'état-civil pourrait se résumer à «marié/en partenariat» et «non marié/sans partenariat». Le National a adopté vendredi par 109 voix contre 71 un postulat chargeant le Conseil fédéral de l'envisager.

Le gouvernement ne s'est pas opposé à l'idée qui émane du conseiller national Antonio Hodgers (Verts/GE). Il s'agit d'étudier les possibilités d'évolution des désignations actuelles d'état civil pour les adapter aux besoins de la société contemporaine.

Selon Antonio Hodgers, plusieurs mentions d'état-civil révèlent une partie de la vie privée des citoyens sans qu'il y ait un intérêt public prépondérant. A ses yeux, seul le fait d'être lié par un mariage ou un partenariat implique une série de droits et devoirs importants qui s'étendent notamment à des secteurs privés, comme le droit du marché du travail, du bail ou des assurances. (ats/nxp)

Créé: 28.09.2012, 14h11

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 8

Paru le 26 février 2020
(Image: Bénédicte) Plus...