Les mesures d'économies suscitent l'ire des paysans

AgricultureL'Union suisse des paysans (USP) dénonce les mesures d'économies de 117 millions de francs prévues par le Conseil fédéral sur les paiements directs en 2015.

Image: ARCHIVES / PHOTO D'ILLUSTRATION/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'Union suisse des paysans (USP) demande au Parlement de respecter ses engagements et de corriger la décision du gouvernement pour rétablir la confiance.

La politique agricole 2014-2017, entrée en vigueur le 1er janvier dernier, demande aux familles paysannes de fournir davantage de prestations pour maintenir le montant de leurs paiements directs, rappelle lundi l'USP dans un communiqué.

Or, le soutien de l'organisation faîtière à cette réforme était conditionné aux promesses réitérées du Conseil fédéral de maintenir à son niveau antérieur le crédit-cadre dévolu à l'agriculture, poursuit l'USP. «Avec ces économies, le gouvernement ne tient pas parole et affaiblit un secteur déjà mal en point», dénonce-t-elle.

«Le plan d'économies du Conseil fédéral, qui touche en premier lieu les contributions à la sécurité de l'approvisionnement, constitue une atteinte au principe de la bonne foi, dupe les agriculteurs et nie la réalité de la situation», s'insurge Jacques Bourgeois, directeur de l'USP et conseiller national (PLR/FR). «Nous espérons que le Parlement lui ouvrira les yeux et tiendra ses engagements».

Economies «injustes»

Selon l'USP, il est injuste de faire des économies sur le dos de l'agriculture, car sa part dans les dépenses de la Confédération a baissé de 8 à 5,6% au cours des dix dernières années. L'effort doit avant tout venir des secteurs où les dépenses ont augmenté ou qui ont bénéficié d'un appui accru ces dernières années, note-t-elle.

Cette décision est d'autant plus incompréhensible qu'il n'existe aucune pression pour instaurer un sévère programme d'économies. Le gouvernement table en effet sur un excédent de 500 millions de francs l'année prochaine, rappelle l'organisation faîtière. (ats/nxp)

Créé: 18.08.2014, 14h26

Articles en relation

Les paysans suisses manquent d'apprentis

Formation Les jeunes qui n'ont toujours pas trouvé de place d'apprentissage pour la rentrée d'août pourraient se tourner vers l'agriculture. Plus...

L'initiative des paysans a officiellement abouti

Sécurité alimentaire Les Suisses vont devoir se prononcer sur l'approvisionnement en denrées alimentaires issues d'une production durable et indigène. L'initiative de l'Union suisse des paysans a abouti. Plus...

L'initiative «pour la sécurité alimentaire» déposée à Berne

Alimentation Un cortège de paysans venus des quatre coins de la Suisse a défilé à Berne pour remettre le texte muni de 150'000 signatures. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.