Elle met en vente sa virginité pour payer des frais médicaux

ThurgovieUne jeune Alémanique, victime d'un accident de la route en 2018, raconte son projet intime au «Blick». De telles enchères auraient déjà abouti.

Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Difficile d'imaginer une histoire aussi glauque et triste que celle d'Amanda, publiée par le «Blick» ce lundi. Cette Thurgovienne de 20 ans a décidé de vendre sa virginité au plus offrant sur internet. Elle a fait démarrer les enchères à 100'000 francs. «Mon rêve, c'est 150'000 francs», confie-t-elle au journal de boulevard alémanique.

Pourquoi en arriver là? Amanda dit avoir besoin de cet argent pour rembourser des frais médicaux qui s'accumulent. Victime d'un accident de voiture en octobre 2018 en Espagne, elle a subi de graves blessures. Ménisque du genou gauche en miettes, ligaments déchirés au bras gauche, lèvre sectionnée, quelques dents cassées... La rééducation sera longue et coûteuse. Son assurance a, semble-t-il, arrêté de payer les factures de physiothérapie.

Affaire conclue pour 2,7 millions

La jeune Thurgovienne, qui souffre aussi des séquelles psychologiques de cet accident, est incapable de travailler pour le moment. Mais elle veut aider sa famille à assumer les frais de ses traitements. Ne trouvant pas d'autre moyen, elle est tombée sur une agence spécialisée dans ce commerce pour le moins douteux. Selon le «Blick», pas moins de 40 jeunes femmes ont déjà vendu leur virginité en faisant appel à ses services. Pour une commission de 20% du montant convenu.

Une «transaction» de ce type se serait ainsi récemment conclue pour 2,7 millions de francs, selon les responsables de cette agence internationale. Lesquels, courageusement, ne souhaitent pas être nommés dans l'article du «Blick». Le phénomène n'est pas nouveau: en mai 2018, une Française prénommée Jasmine avait défrayé la chronique pour avoir offert sa «toute première fois» à un banquier de Wall Street. La mise aux enchères avait alors grimpé à 1,2 million de dollars.

«La vie ne peut pas être planifiée»

«Il a été un vrai gentleman», avait assuré cette jeune Française à un tabloïd britannique qui faisait mine de s'inquiéter pour elle. Et d'ajouter crânement: «Ça ne devrait plus être tabou. Une femme devrait avoir le droit de faire ce qu’elle veut de son corps».

Quant à Amanda, elle n'avait jusqu'ici pas évoqué ses projets à sa famille. Elle n'a jamais eu de petit ami. Mais cette jolie blonde aux yeux verts revendique son choix: «L'accident m'a fait réaliser que la vie ne peut pas être planifiée, dit-elle. Quiconque est encore vierge à mon âge a un regard étrange. Mais la virginité n'a plus le sens qu'elle avait autrefois. Donc je me fiche de savoir avec qui je la perds.»

Créé: 10.02.2020, 16h47

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.