Michael Ambühl quitte Berne pour l'EPFZ

DémissionLe secrétaire d'Etat Michael Ambühl va quitter le Département fédéral des finances pour rejoindre l'EPFZ. Berne confirme une information révélée par des médias alémaniques.

Michael Ambühl, secrétaire d'Etat chargé des questions financières et fiscales internationales au sein du DFF, ici aux côtés de sa cheffe Eveline Widmer-Schlumpf.

Michael Ambühl, secrétaire d'Etat chargé des questions financières et fiscales internationales au sein du DFF, ici aux côtés de sa cheffe Eveline Widmer-Schlumpf. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Il est souvent considéré comme l'un des diplomates les plus chevronnés de Suisse. Et son éventuelle démission faisait l'objet de spéculations depuis le début de la semaine. Le Tages Anzeiger l'a révélé ce vendredi: Michael Ambühl quitte le Département Fédéral des Finances (DFF), où il était chargé depuis 2010 des questions financières et fiscales internationales, pour rejoindre l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ).

Michael Ambühl s'est retrouvé en première ligne face aux Etats-Unis dans le cadre de l'accord fiscal. Une exposition qui a également généré des critiques lui reprochant de n'avoir pas réussi à obtenir ce qu'on attendait de lui. Le DFF a confirmé son départ.

Eveline Widmer-Schlumpf cherchait à le remplacer

Selon ces critiques, Michael Ambühl n'était pas le bon candidat pour mettre en place à l'international la nouvelle stratégie financière voulue par Eveline Widmer-Schlumpf. Le diplomate cherchait en effet à présenter la retenue à la source comme une alternative à l'échange automatique d'informations.

Selon les quotidiens alémaniques Aargauer Zeitung et Südostschweiz, Eveline Widmer-Schlumpf cherchait à remplacer son responsable des négociations depuis quelques temps déjà et Michael Ambühl en a tiré les conclusions.

Un diplomate de tous les combats depuis 20 ans

Pour Christophe Darbellay, président du PDC, Michael Ambühl est un serviteur de l'Etat de grand mérite qui a rempli ses fonctions. «S'il part maintenant, c'est peut-être le mauvais moment», déplore le conseiller national valaisan, alors que la querelle fiscale avec les Etats-Unis n'est pas encore résolue.

Michael Ambühl, d'origine bernoise, est né en 1951 et a participé au nom de la Suisse à de nombreuses batailles, comme par exemple, en tant que chef de mission à Bruxelles,, celle pour les premières négociations des accords bilatéraux dans les années 90. Il s'est également distingué dans le cadre des accords de Schengen et de Dublin.

Créé: 24.05.2013, 12h21

Articles en relation

Michael Ambühl regrette l'échec du référendum

Accords fiscaux Le secrétaire d'Etat aux questions financières internationales regrette que les référendums contre les accords fiscaux avec l'Allemagne, la Grande- Bretagne et l'Autriche n'aient pas abouti. Plus...

La Suisse ne renégociera pas avec l'Allemagne

Conflit fiscal Le secrétaire d'Etat aux affaires financières internationales Michael Ambühl exclut toute nouvelle négociation en cas d'échec de l'accord fiscal avec l'Allemagne. Plus...

Les accords fiscaux attirent plusieurs pays

Différend La Suisse mène actuellement des discussions avec divers pays qui s’intéressent à un accord fiscal introduisant un impôt libératoire, selon Michael Ambühl, secrétaire d’Etat aux affaires financières internationales. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 19 septembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...