Passer au contenu principal

initiative populaireLes milieux économiques refusent «une société sans fumée»

L’initiative populaire «protection contre le tabagisme passif» est excessive et superflue aux yeux des milieux économiques. Ces derniers recommandent au peuple de la rejeter le 23 septembre.

Pour les milieux économiques, la réglementation actuelle est suffisante.
Pour les milieux économiques, la réglementation actuelle est suffisante.
Keystone

La ligue pulmonaire suisse, à l’origine de l’initiative populaire «protection contre le tabagisme passif», veut «une société sans fumée», critique mardi l’Alliance des milieux économiques pour une politique de prévention modérée (AEPM), qui regroupe 23 organisations, dont economiesuisse, l’Union suisse des arts et métiers (USAM), GastroSuisse et hotelleriesuisse.

Fruit d’un vaste compromis, la réglementation actuelle en matière de protection contre le tabagisme passif fonctionne et bénéficie d’une large acceptation, souligne le communiqué.

Il serait donc «inutile et disproportionné» d’édicter des dispositions plus strictes. L’AEPM entend soutenir le comité de droite qui combat l’initiative.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.