Passer au contenu principal

SuissePlus d'un milliard de francs pour terminer le réseau

Près de 60% des fonds budgétés sont destinés à l'autoroute A9 dans le Haut-Valais.

Fin 2018, il restait 33,6 kilomètres à réaliser, essentiellement sur l'A9 en Valais et l'A4 dans les cantons d'Uri et de Schwyz.
Fin 2018, il restait 33,6 kilomètres à réaliser, essentiellement sur l'A9 en Valais et l'A4 dans les cantons d'Uri et de Schwyz.
Keystone

La Confédération investira 1,075 milliard de francs de 2020 à 2023 pour l'achèvement du réseau des routes nationales. Près de 60% des fonds budgétés sont destinés à l'autoroute A9 dans le Haut-Valais.

Le Conseil fédéral a approuvé mercredi le 10e programme de construction à long terme pour l'achèvement du réseau des routes nationales. Ainsi, la part fédérale disponible représentera 190 millions de francs l'an prochain, 237 millions en 2021, 315 millions en 2022 et 333 millions en 2023.

Le réseau des routes nationales compte au total 1892,5 kilomètres. Fin 2018, il restait 33,6 kilomètres à réaliser, essentiellement sur l'A9 en Valais et l'A4 dans les cantons d'Uri et de Schwyz. Ces travaux sont l'affaire des cantons, mais la Confédération en paie la plus grande partie (87 % en moyenne).

Incertitudes

Plusieurs tronçons seront mis en service durant les quatre années à venir. Dans le Haut-Valais sur l'A9, les routes Sierre-Gampel et Steg/Gampel-Viège Ouest devraient être partiellement ouvertes en 2021. Le contournement de Viège ainsi que la nouvelle route de l'Axen sur l'A4 dans les cantons d'Uri et de Schwyz font aussi partie des grands projets de ces quatre prochaines années.

Des incertitudes subsistent pour certains autres projets. Les travaux de la branche Ouest de l'A5 à Bienne sont suspendus, le projet étant contesté par une partie de la population. Les coûts et les délais de réalisation du tunnel urbain Letten-Irchel à Zurich, de la gare-triangle de Gellert à Bâle ou de la route Jenaz–Dalvazza dans les Grisons sont incertains.

Les moyens financiers de la Confédération pour l'achèvement du réseau proviennent du fonds FORTA. Pour l'année 2019, le Parlement a libéré 260 millions de francs du fonds.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.