Faille de sécurité dans des milliers de réseaux wlan

SuisseSelon la presse, des hackers auraient pu voler des données sensibles en ayant accès à des prises électriques connectées de la société MyStrom, une filiale de Swisscom.

Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Des pirates informatiques auraient pu réussir à infiltrer des milliers de réseaux locaux sans fil (wlan) à travers la Suisse pour piloter à distance des ordinateurs portables, des téléviseurs ou des machines à laver, affirme dimanche la SonntagsZeitung.

Ces cybercriminels auraient pu voler des données sensibles notamment en ayant accès à des prises électriques connectées de la société MyStrom, une filiale de Swisscom. Cette faille dans la sécurité a été découverte il y a quatre mois, mais n'a pu être réglée qu'aujourd'hui.

MyStrom explique qu'elle n'avait pas pu comprendre tout de suite les méthodes d'attaque de ses produits. Sa porte-parole, Esther Hüsler, précise toutefois que ni l'entreprise, ni l'expert mandaté pour régler le problème, n'ont eu d'indications que des actes de piratage aient eu lieu.

Créé: 12.08.2018, 08h08

Articles en relation

La plateforme de discussion Reddit piratée

High-Tech Reddit a été victime d'un piratage en juin. Une attaque «sérieuse», effectuée via l'interception de SMS d'authentification. Plus...

Vague de courriels malveillants en Valais

Piratage La police cantonale valaisanne signale dans un communiqué ce mercredi plusieurs nouveaux cas de menaces et demandes de rançon par courriels électroniques. Plus...

Cyberattaque: les monnaies virtuelles plongent

Asie Un piratage informatique sur la plateforme d'échanges sud-coréenne a eu lieu dimanche. Le cours du bitcoin est tombé lundi jusqu'à 6635 dollars, Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.