Les mineurs suisses sont moins violents

CriminalitéLes chiffres publiés de l'OFS font état d'une baisse de 44% entre 2009 et 2014.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. Image: DR - capture d'écran

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le nombre de jeunes de 10 à 17 ans prévenus d'une infraction de violence diminue continuellement depuis cinq ans. Les chiffres publiés lundi par l'Office fédéral de la statistique (OFS) font état d'une baisse de 44% entre 2009 et 2014.

«La violence en général est un acte par lequel s'exerce la force et qui cause des dégâts physiques ou psychiques à une autre personne», explique l'OFS dans un communiqué. Les principales infractions enregistrées en 2014 étaient les suivantes: voies de fait, lésions corporelles simples, participation à une agression, brigandage, menaces et participation à une rixe. Pour ces six catégories, les chiffres étaient les plus bas depuis 2009.

Au total, 2466 infractions de violence ont été enregistrées par les forces de l'ordre l'année dernière. Les garçons sont surreprésentés dans ces statistiques, à 83%. Leur nombre a toutefois baissé de moitié tandis que celui des filles s'est réduit d'un quart par rapport à 2009.

Criminalité

Chez les mineurs suisses, le taux a chuté de 40%. La baisse a atteint 45% pour les jeunes étrangers. Elle a été «particulièrement marquée parmi les mineurs d'ex-Yougoslavie et de Turquie», précise la publication 2015 de l'OFS sur la criminalité des jeunes.

La délinquance juvénile dans son ensemble diminue. Si, en 2009, près de 14'700 jeunes avaient été prévenus d'une infraction en général, ils n'étaient plus que 9000 l'année dernière, soit un recul d'environ 40%.

Ce sont les infractions commises contre le patrimoine qui ont connu la plus forte baisse en termes absolus (-4639), suivies des infractions contre la vie et l'intégrité corporelle (-1488) et de celles contre la liberté (-1260).

(ats/nxp)

Créé: 07.12.2015, 12h31

Articles en relation

Vaud renforce sa prévention contre la violence juvénile

Ecoles Une étude prend pour la première fois en compte le harcèlement sur le net. Plus...

La violence juvénile recule à Zurich

Etude L'étude de l'EPFZ montre que la violence juvénile a baissé de 35% dans le canton entre 2007 et 2014. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Laeticia et l'héritage de Johnny
(Image: Valott) Plus...