Passer au contenu principal

La ministre va prêter serment à huis clos

Élue avec brio au gouvernement jurassien, la socialiste Rosalie Beuret Siess prend ses fonctions ce mercredi, au cœur de la crise.

«Je n’ai pas pu dire au revoir à mes collègues, je ne l'imaginais pas comme ça.»
«Je n’ai pas pu dire au revoir à mes collègues, je ne l'imaginais pas comme ça.»
Autoportrait

Ce devait être un mercredi unique dans l’histoire de la République et Canton du Jura, mais il n’aura pas la saveur des grands jours. Pour la première fois, une seconde femme rejoint le collège gouvernemental. Elle prête serment ce jour, à huis clos, à cause de l’épidémie. Rosalie Beuret Siess, socialiste de 41 ans, fait basculer l’Exécutif cantonal au centre gauche et se retrouve au cœur de la crise sanitaire qui terrifie le monde entier. Le 1er mars dernier, à l’issue de l’élection partielle au gouvernement jurassien, elle a surpris son petit coin de pays en détrônant le PDC et ses deux sièges indéboulonnables.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.