Un ministre US dit à Greta d'aller «faire des études»

DavosLe secrétaire d'État américain au Trésor, Steven Mnuchin, s'est montré dédaigneux à l'égard de la militante activiste suédoise qui préconise d'arrêter d'investir dans les énergies fossiles.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le secrétaire américain au Trésor, Steven Mnuchin, a conseillé ce jeudi à Davos à Greta Thunberg de «faire des études d'économie et d'aller à l'université». La jeune militante du climat est également présente au Forum économique mondial.

Interrogé sur la revendication de la jeune Suédoise, qui appelle à un arrêt immédiat des investissements dans les énergies fossiles, il a répondu lors d'une conférence de presse: «Qu'elle fasse d'abord des études d'économie et qu'elle aille à l'université, et ensuite elle pourra revenir nous voir.»

L'administration Trump et Greta Thunberg se sont opposés depuis mardi à Davos mais jusqu'ici de manière plus voilée, et sans jamais se rencontrer physiquement.

Le président américain, Donald Trump, a ainsi fustigé les «prophètes de malheur et les prédictions d'apocalypse» climatique mardi dans un discours auquel assistait la militante. Peu avant de quitter la station de ski suisse mercredi, il a dit qu'il aurait «adoré» la rencontrer.

Visiblement peu impressionnée, Greta Thunberg a, de son côté, répété ses virulentes mises en garde à l'élite politique et économique, martelant qu'il était temps de «paniquer» parce que «la maison brûle», comme elle l'avait déjà fait l'an dernier à Davos.

Revoir la vidéo de mercredi 22 janvier où l'on voit, au WEF, la présidente de la Confédération parler abeilles avec le prince Charles:

(ats/nxp)

Créé: 23.01.2020, 11h24

Faux bond italien

Le chef du gouvernement italien annule sa venue à Davos
Le chef du gouvernement italien, Giuseppe Conte, a annulé sa venue jeudi au Forum économique mondial (WEF) de Davos. Cette décision intervient à quelques jours d'élections régionales cruciales, alors que la coalition au pouvoir à Rome est fragilisée.

Articles en relation

Trump fustige les «prophètes de malheur»

WEF 2020 Le président américain climato-sceptique a critiqué sans la nommer la militante Greta Thunberg, mardi à Davos. Plus...

Trump et Thunberg vedettes du 50e WEF

Davos Le 50e Forum économique mondial se tiendra à Davos de mardi à vendredi. Le président américain Donald Trump et l'activiste suédoise pour le climat Greta Thunberg font partie des invités. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.