Passer au contenu principal

La mission de l’ex-patron de l’Aéroport dérange

Un poste de chargé de mission a été créé pour Robert Deillon, après être resté onze ans à la tête de l’Aéroport.

Robert Deillon: «Pourquoi devrais-je partir plus tôt? s’étonne Robert Deillon. J’ai encore des fonctions à l’Airports council international world et Europe.»
Robert Deillon: «Pourquoi devrais-je partir plus tôt? s’étonne Robert Deillon. J’ai encore des fonctions à l’Airports council international world et Europe.»
Laurent Guiraud (Archives)

Il a transmis les commandes de Genève Aéroport en septembre à son successeur et doit prendre sa retraite à la fin du mois de janvier, après onze ans de règne. En attendant, comment Robert Deillon, ex-directeur général de cet établissement public autonome, occupe-t-il son temps? Beaucoup se posent la question.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.