La mobilité du futur à l'honneur

ExpositionA Rynächt (UR), le directeur des CFF Andreas Meyer a inauguré l'exposition dédiée à la mobilité du futur.

Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Des représentants des milieux de la recherche et de l'industrie étaient présents pour l'exposition sur la mobilité du futur A Rynächt.

Martin Vetterli, président désigné de l'EPF de Lausanne (EPFL), Lino Guzzella, président de l'EPF de Zurich (EPFZ) et Thomas Bieger, recteur de l'Université de Saint-Gall ont assisté à l'inauguration aux côtés de Remo Lütolf, président de la direction d'ABB Suisse et de Peter Spuhler, directeur de Stadler Rail, ont indiqué samedi les CFF.

Durant les festivités de ce week-end, les visiteurs pourront ainsi se familiariser avec l'histoire du projet. Ils découvriront, à travers l'exposition, la technologie de pointe utilisée à l'intérieur du tunnel.

Voyage dans le futur

L'EPFZ propose aux visiteurs de découvrir par eux-mêmes les forces physiques qui entrent en jeu pour garantir la stabilité de la voûte du tunnel. L'EPFL explique en quoi consiste la gestion intelligente du trafic, qui repose notamment sur l'analyse approfondie des flux de voyageurs et de leurs comportements. Elle passe même à la loupe les émotions des automobilistes.

L'Université de Saint-Gall invite les visiteurs à réfléchir sur la mobilité du futur. Le fruit de ces réflexions sera publié à l'issue de la manifestation, ont indiqué les CFF.

La société ABB présente les nombreux systèmes high-tech dont est équipé le tunnel de base. Les curieux pourront aussi observer à l'oeuvre des robots de la nouvelle génération.

A Erstfeld (UR) et à Pollegio (TI), la société Stadler a installé un simulateur de conduite du nouveau train «Giruno». Il circulera dès 2019.

Sur le site d'Erstfeld, L'EPFZ présente des voitures de course électriques, détentrices du record du monde d'accélération dans la catégorie électrique. Des voitures sans chauffeur circulent à Biasca (TI) et des vols de drones sont organisés à Pollegio.

Foule attendue

Entre 50'000 et 100'000 personnes, selon les organisateurs, sont attendues samedi et dimanche aux entrées nord et sud du tunnel du Gothard pour la fête populaire. Le programme, unique pour les deux portails d'entrée, prévoit de la musique, des spectacles, des visites des centres de maintenance et d'intervention, une exposition temporaire et bien sûr la traversée du tunnel dans les deux sens. (ats/nxp)

Créé: 04.06.2016, 11h38

Galerie photo

Le tunnel du Gothard en images

Le tunnel du Gothard en images Inauguré le 1er juin 2016, le tunnel de base du Gothard est en fonction. Mais il nécessite encore des mises au point

Articles en relation

Gothard: la fête populaire est un succès

Festivités L'enthousiasme était bien au rende-vous, samedi, des deux côtés du tunnel. Plus...

Le premier train de fret a franchi le tunnel du Gothard

Chantier du siècle Durant la période de test, qui s'achèvera en décembre, les trains marchandises ne doivent pas dépasser la vitesse de 100 km/h. Plus...

Didier Burkhalter se fait une entorse au Gothard

Inauguration du tunnel Le chef du DFAE s'est fait mal en descendant du train au portail sud du tunnel. Il a dû se faire poser une attelle. Plus...

Gothard, un exploit et un lien avec l'UE, dit la presse

Inauguration du tunnel Applaudissant le nouveau tunnel, la presse romande note qu'il s'inscrit dans des relations européennes complexes. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.