Pas de montant forfaitaire pour les PME

SuisseLe Conseil national n'a pas voulu d'une motion demandant un montant forfaitaire pour les PME effectuant des tâches administratives pour la Confédération.

Sylvia Flückiger (UDC/AG) n'a pas convaincu ses pairs du Conseil national.

Sylvia Flückiger (UDC/AG) n'a pas convaincu ses pairs du Conseil national. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les petites et moyennes entreprises ne doivent pas être dédommagées pour les tâches administratives qu'elles effectuent pour la Confédération. Le National a rejeté par 103 voix contre 82 une motion de Sylvia Flückiger (UDC/AG) demandant un montant forfaitaire.

Depuis des décennies, on essaie de réduire les charges administratives des PME et du secteur des arts et métiers. Or l'inverse s'est produit: les travaux non rémunérés augmentent et cette situation semble aller de soi, a relevé l'auteure de la motion. Il faut enfin décharger nos entreprises et leur simplifier la vie.

Mme Flückiger veut leur octroyer un montant forfaitaire pour les tâches administratives imposées par la Confédération, comme c'est le cas pour les décomptes de l'impôt à la source. Ces forfaits, par exemple à hauteur de 150 francs par trimestre, seraient directement déduits au moment de remplir le décompte TVA.

Plus de bureaucratie

Le ministre de l'économie Ueli Maurer a argumenté que la motion de Mme Flückiger apporte précisément encore plus de bureaucratie.

Si chaque décompte de TVA donne lieu à une indemnisation de 150 francs, il en résultera des coûts annuels de l'ordre de 200 millions de francs pour les caisses de la Confédération, a-t-il souligné. La diminution des recettes ainsi provoquée devrait être compensée, par exemple par des augmentations d'impôt de même ampleur.

L'allégement de la charge administrative des entreprises constitue un objectif permanent du Conseil fédéral, a aussi assuré Ueli Maurer. Il a déjà pris des mesures relatives à la TVA. (ats/nxp)

Créé: 20.03.2019, 15h07

Articles en relation

RFFA: les entrepreneurs montent au front

Votations 19 mai Pour les PME, la RFFA, soumise au peuple le 19 mai, est un compromis «équitable» qui répond à deux défis: la réforme de l'imposition des entreprises et le financement de l'AVS. Plus...

Lancement du guichet unique pour entreprises

Cyberadministration Le site EasyGov.swiss a été officiellement lancé lundi à Berne. Il permettra aux firmes de simplifier les démarches administratives. Plus...

Déduction fiscale des amendes: les élus hésitent

Suisse Le Conseil des Etats se veut moins généreux que le Conseil national envers les entreprises condamnées à des amendes à l'étranger. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.