Passer au contenu principal

SuisseIl n'y a pas de moratoire sur le glyphosate

Jeudi, le Conseil national n'a pas voulu interdire en Suisse un herbicide controversé.

Le Centre international de recherche sur le cancer a classifié le glyphosate dans la catégorie des «cancérigènes probables» pour l'homme.
Le Centre international de recherche sur le cancer a classifié le glyphosate dans la catégorie des «cancérigènes probables» pour l'homme.
Keystone

Il n'y aura pas de moratoire jusqu'en 2022 sur le glyphosate en Suisse. Le Conseil national a refusé par 119 voix contre 59 une motion du groupe des Verts en ce sens. Cet herbicide controversé sera interdit complètement en Allemagne dès 2024, a rappelé Balthasar Glättli (Verts/ZH). Si la recherche scientifique est encore partagée sur la question, plusieurs instituts internationaux ont mis en avant de possibles risques.

Le Centre international de recherche sur le cancer avait notamment classifié le glyphosate dans la catégorie des «cancérigènes probables» pour l'homme. Devant le «sérieux de la question», les Verts demandaient au Conseil fédéral d'appliquer le principe de précaution.

Parmelin prend la défense du glyphosate

Le glyphosate ne représente pas de risque pour la santé humaine lorsqu'il est utilisé conformément aux prescriptions, lui a répondu le conseiller fédéral Guy Parmelin. Plusieurs études en ont fait la preuve. En l'état actuel, il n'y a pas de raison d'interdire le glyphosate, a-t-il souligné.

Le Conseil national a également refusé par 115 voix contre 61 un postulat de Maya Graf (Verts/BL) demandant au Conseil fédéral d'examiner une interdiction d'utiliser des pesticides dans la région d'estivage. Une interdiction générale restreindrait les possibilités de lutte contre les plantes qui posent problème dans ces zones, a affirmé Guy Parmelin. L'utilisation d'herbicides y est déjà fortement limitée.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.