Moret roule Cassis et Maudet dans la farine

Lobby paysanDans la course au Conseil fédéral, la Vaudoise a marqué des points lors de son audition auprès des élus paysans sous la Coupole.

Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Moret rayonnante, Maudet peu bavard et Cassis fuyant. Voilà comment les trois candidats au Conseil fédéral sont sortis lundi de leur première grande audition sous la Coupole. La réunion était organisée par le puissant lobby paysan, qui compte plus d’une trentaine de membres à l’Assemblée fédérale.

Markus Ritter, le conseiller national saint-gallois PDC et président de l’Union suisse des paysans, a estimé à la sortie que les «trois candidats avaient fait bonne impression, qu’ils étaient sympathiques et compétents». Lequel défend au mieux les intérêts paysans? Là, Ritter se fait évasif. Il n’a pas envie de se mettre à dos publiquement un futur conseiller fédéral. Les élections sont si incertaines…

Quand on interroge ceux qui ont participé à l’audition, le brouillard se dissipe. C’est Isabelle Moret qui apparaît la plus fiable. D’où son sourire à la sortie. «Moret est la plus convaincante car elle a fait la preuve par l’acte, résume le conseiller national Jean-Pierre Grin (UDC/VD). Elle connaît bien les dossiers agricoles et vote en conséquence.»

Faut-il voir un simple soutien cantonal d’un élu vaudois à une Vaudoise? Non. Quand on va voir du côté de la Thurgovie, c’est le même son de cloche. «Moret fait figure d’outsider dans la course mais c’est la plus proche des paysans, explique le conseiller national Hansjörg Walter. Elle connaît aussi parfaitement la mécanique agricole de par sa fonction de présidente de la Fédération des industries alimentaires suisses.»

Ignazio Cassis est apparu un peu trop libéral aux yeux des paysans. A la sortie, le Tessinois a d’ailleurs pris la fuite devant une question d’un journaliste trop insistant sur ce point. Quant à Pierre Maudet, il manquait de profondeur sur les dossiers agricoles. En clair, Moret a roulé ses deux concurrents dans la farine paysanne.

Mais rien n’est joué. La course continue ce mardi avec les auditions des trois candidats par l’UDC, le PDC et les Verts. Dans les deux premiers partis, c’est Cassis qui a cette fois les faveurs de la cote.

Créé: 11.09.2017, 18h22

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.